Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques liés à la mobilité > Les facteurs humains - Étude épidémiologique (phase 1) des accidents de la circulation.

Les facteurs humains - Étude épidémiologique (phase 1) des accidents de la circulation.

Identifier et quantifier les différents facteurs liés au risque d'accident de la route. Étudier le devenir des blessés de la route. Étudier l'impact du vieillissement sur ce risque.

Objet de la recherche

Les facteurs individuels de risque d'accidents de la route (influence de l'état de santé, de l'âge, de la consommation de produits psycho-actifs) ainsi que les conséquences des accidents de la route, tant sur les plans sanitaire et esthétique que psychologique, restent mal connus.

En s'appuyant sur la cohorte GAZEL (20 000 employés) mise en place en 1988 par EDF-GDF et dont on connaît parfaitement les caractéristiques médicales, psychologiques, etc., la recherche vise à réaliser une étude sur l'insécurité routière au travers de 3 objectifs majeurs :

  • Identifier et quantifier les facteurs psychologiques, socio-démographiques, professionnels et sanitaires liés au risque d'accident de la circulation.
  • Etudier l'impact du vieillissement d'une population sur le risque d'accident de la circulation
  • Etudier le devenir des blessés de la route, tant du point de vue de la santé que des conséquences psychologiques, esthétiques, professionnelles, familiales et comportementales.

Méthodologies - Etapes

Un grand nombre de données sont déjà disponibles grâce au suivi effectué de manière routinière dans le cadre la cohorte GAZEL. Cependant, pour étudier les accidents de la route, des informations essentielles manquent. Ces informations seront recueillies à l'aide d'un questionnaire détaillé qui sera envoyé à tous les membres de la cohorte. Elles concerneront les conducteurs et les accidents corporels dans lesquels ils ont été impliqués depuis qu'ils font partie de la cohorte.

Le questionnaire est destiné à étudier l'attitude générale au volant et la prise de risque, les opinions, attitudes, perceptions et comportements des personnes vis à vis de la sécurité routière et à évaluer l'exposition des sujets au cours de trois types de trajets (domicile/travail, professionnels, privés). Par ailleurs, il sera demandé aux personnes impliquées dans un accident corporel de la circulation au cours des 10 dernières années de remplir une fiche par accident.

Dans un deuxième temps, il est prévu de recueillir de manière prospective les accidents corporels et matériels de l'année écoulée.

Partenaires scientifiques et techniques

  • U88 de l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale).
  • LEAT Laboratoire d'Epidémiologie Appliquée aux Transports, INRETS, Lyon-Bron.
  • Service Synthèse Sécurité Passive du Groupe RENAULT.

Dates et chiffres clés

  • Avis favorable du C.S. : 
    14 Mars 2000
  • Décision du C.A. :
    15 Juin 2000
  • Durée prévue :
    12 mois
  • Signature de la convention :
    Décembre 2000
  • Coût total du projet :
    129 453 euros TTC
  • Part de la fondation :
    36 465 euros TTC
  • Début :
    Décembre 2000
  • Fin réelle :
    Octobre 2001

Documents à disposition

La visualisation des fichiers PDF nécessite Acrobat Reader

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.