Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques liés à la mobilité > Les personnes âgées - Détection et codage de la position des objets de l'environnement extérieur et intérieur du véhicule.

Les personnes âgées - Détection et codage de la position des objets de l'environnement extérieur et intérieur du véhicule.

Articles nos-projets Fondation MAIF

Étudier les facultés des personnes âgées à intégrer des informations visuelles et non visuelles en situation de conduite automobile.

Objet de la recherche

La sécurité en conduite automobile dépend en partie de l'intégrité des différentes modalités sensorielles mais aussi de la possibilité d'intégrer des informations afin de créer une représentation juste des positions et des déplacements relatifs de l'ensemble (corps véhicule environnement).

La recherche vise à évaluer la capacité des conducteurs âgés à déterminer la position et/ou le déplacement des objets de l'environnement extérieur ou intérieur au véhicule par rapport à leur corps lorsque leur référentiel égocentrique se déplace lui-même dans l'espace. Elle cherchera également à identifier les stratégies développées par les conducteurs âgés au niveau des mouvements oculaires, de la tête et des pieds pour répondre aux modifications des capacités intégratives et physiologiques associées au vieillissement.

Méthodologies - Etapes

La recherche repose sur trois études menées en parallèle :

  • Analyse des paramètres cinétiques des mouvements des pieds (précision, trajectoire, vitesse et accélération des mouvements du pied lors du passage de l'accélérateur à la pédale de frein) chez des personnes âgées et des jeunes (40 au total) lors d'essais de conduite automobile simulée, et ce en faisant varier le degré d'urgence de la manœuvre (travaux réalisés au LPMH)
  • Etude de la capacité de conducteurs âgés et jeunes à déterminer la position d'un objet de l'environnement, statique ou en mouvement, par des mouvements isolés ou combinés des yeux, de la tête ou du corps tout entier (travaux réalisés à l'UMR Mouvement et Perception)
  • Transfert entre les observations de laboratoire et celles effectuées dans des tâches réelles de conduite de véhicule afin de déterminer le pouvoir prédicateur des études de laboratoire sur la performance et le comportement des conducteurs (travaux réalisés au LESCOT).

Partenaires scientifiques et techniques

  • UMR Mouvement et Perception de l'Université de la Méditerranée, Marseille
  • LESCOT (Laboratoire Ergonomie et Sciences cognitives pour le Transport) de l'INRETS
  • LPMH (Laboratoire de Performance Motrice Humaine de l'Université Laval), Québec

Dates et chiffres clés

  • Avis favorable du C.S. : 
    25 Octobre 1999
  • Décision du C.A. :
    9 Décembre 1999
  • Durée prévue :
    24 mois
  • Signature de la convention :
    Février 2000
  • Coût total du projet :
    205 022 euros TTC
  • Part de la fondation :
    91 165 euros TTC
  • Début :
    Juillet 2000
  • Fin réelle :
    Octobre 2002

Documents à disposition

La visualisation des fichiers PDF nécessite Acrobat Reader

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.