Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques liés à la mobilité > La Formation/Les Jeunes - Estimation du risque relatif d'implication accidentelle des jeunes conducteurs ayant suivi l'AAC.

La Formation/Les Jeunes - Estimation du risque relatif d'implication accidentelle des jeunes conducteurs ayant suivi l'AAC.

Évaluer l'efficacité de l'AAC sur la population des jeunes conducteurs MAIF.

Objet de la recherche

Si l'apprentissage anticipé de la conduite a été l'une des mesures de sécurité routière les plus évaluées au cours de ces dernières années, il n'en demeure pas moins que les résultats des différentes études réalisées à ce jour sont critiquables, les méthodes employées étant contraintes par les données mises à la disposition des chercheurs. Aucune véritable évaluation de son efficacité n'est donc à ce jour disponible.

La recherche engagée se propose de combler cette lacune au travers d'une évaluation de l'effet de l'AAC pour une population de jeunes conducteurs ayant souscrit une garantie automobile à la MAIF.

Méthodologies - Etapes

L'étude s'appuie sur la mise en œuvre de deux études complémentaires :

  • Une étude épidémiologique de type cas-témoin visant :
    • A détecter une différence de sinistralité, si elle existe, entre une population de jeunes conducteurs ayant suivi l'AAC (1000) et une population de jeunes conducteurs ayant opté pour une formation traditionnelle (1000) par estimation d'un risque relatif.
    • A comparer les typologies d'accidents corporels dans lesquels ces deux populations sont impliquées. Les bases de données assurance n'étant pas totalement renseignées, notamment au regard des habitudes de conduite, des questionnaires complémentaires seront adressés par courrier à la totalité de l'échantillon.
  • Une étude psychosociologique visant, par le biais d'entretiens libres ou semi-directifs auprès d'une cinquantaine d'acteurs de cet apprentissage, à apporter des éléments d'explication aux résultats statistiques et à proposer, s'il en faut, des aménagements de l'AAC.

Partenaires scientifiques et techniques

  • CEESAR (Centre Européen d'Etudes de Sécurité et d'Analyse des Risques), Nanterre.
  • MAIF (Mutuelle Assurance des Instituteurs de France), Niort.

Dates et chiffres clés :

  • Avis favorable du C.S :
    25 octobre 1999
  • Décision du C.A. :
    9 décembre 1999
  • Durée prévue :
    12 mois
  • Signature de la convention :
    août 2000
  • Coût total du projet :
    74 755 euros TTC
  • Part de la Fondation :
    74 755 euros TTC
  • Début :
    septembre 2000
  • Fin réelle :
    février 2004

Documents à disposition

rapport-final-aac
PDF | 0 Ko

La visualisation des fichiers PDF nécessite Acrobat Reader

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.