Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques liés à la mobilité > La technique - Protection de la tête du piéton - De la biomécanique vers de nouvelles normes (PROPED).

La technique - Protection de la tête du piéton - De la biomécanique vers de nouvelles normes (PROPED).

L'ambition de ce projet est de contribuer à la protection du piéton en améliorant les connaissances en accidentologie, en consolidant et en fédérant les avancées récentes dans l'établissement de critères de lésions de la tête et, finalement, en participant à l'établissement des conditions d'essais à prévoir lors d'un test d'homologation d'un véhicule automobile.

Résumé du projet

Dans un premier temps, il s'agira de collecter un nombre important de cas d'accidents réels de piétons particulièrement bien documentés dans le but de les simuler numériquement, mais aussi de les étudier statistiquement afin de contribuer à la réflexion sur les conditions initiales et les lieux d'impact à considérer dans le cadre d'un test normatif.

La simulation numérique des accidents de piéton passe par une étape d'analyse de la cinématique de la victime, puis une modélisation "éléments finis" du traumatisme crânien, afin d'établir des critères de lésions de la tête pour l'enfant, l'adulte et le senior, et de faire reconnaître ces résultats au niveau international.

Cette définition des critères de lésion de la tête et des conditions de tests normatis formeront la synthèse des résultats des tâches précédentes et devront permettre de définir à la fois les conditions du choc (vitesse, angle, point d'impact, conditions aux limites) et les critères à prendre en considération pour l'évaluation de l'agressivité ou l'aspect protecteur de la face avant du véhicule vis-à-vis de l'impact de la tête du piéton.

Au total, il s'agit d'un projet ambitieux et décisif pour consolider et faire reconnaître au plan mondial, tant dans le milieu universitaire qu'industriel, de nouveaux critères de lésion de la tête, mais aussi pour contribuer de façon significative à l'établissement de nouvelles normes en partenariat avec d'autres institutions.

Méthodologies - Etapes :  

Le projet se décompose en 3 tâches :

Tâche 1 - Analyse d'accidents de : 

Collecte d'accidents de piéton et analyse statistique des accidents de piéton

Tâche 2 - Simulation d'accidents de piéton :

Reconstruction de la cinématique du piéton et simulation du traumatisme crânien

Tâche 3 - Critères de lésion "tête" et aspects normatifs :

Définition de critères de lésion en fonction de l'âge  et réflexion sur l'évolution des normes piéton  



Illustration de la famille de modèles mécaniques du système tête-cou de l'enfant 

Equipe de recherche

  • Institut de Mécanique des Fluides et des Solides (IMFS) de l'Université de Strasbourg 

Le soutien de la Fondation MAIF à l'équipe de Biomécanique de l'Université de Strasbourg date de 2000 et concerne trois projets. Le troisième, initié en 2010 et intitulé PROPED pour "Protection du piéton" a pour objectif de consolider et d'harmoniser les critères de blessure de la tête basées sur la modélisation et de proposer une évolution des tests d'homologation des face avant des véhicules automobiles vis à vis de l'impact crânien du piéton. 

- Rémy Willinger, professeur d'université, responsable de l'équipe de biomécanique de l'université de Strasbourg

Partenaires scientifiques et techniques

  • National High Way Traffic Safety Agency (NHTSA) à Washington (USA), Transport Research Laboratory (TRL) à Londres (UK), Biokinetics à Ottawa (Canada)
  • Universités : Adélaïde-AU, Hannovre-D, Eindhoven-NL, Goteborg-S, Birmingham-UK, Madrid-E, Berlin-D, Munich-D, Virginia University-USA, Wayne State University-USA
  • Industries : Ford Research (Detroit - USA), Daimler Chrysler (Stuttgart - Allemagne), Nissan (Tokyo - Japon), Folksam (Stockholm - Suède)
  • INRETS, Renault SA, SHARK

Dates et chiffres clés

  • Avis favorable du C.S. :
    13 novembre 2009
  • Décision du C.A. :
    14 décembre 2009
  • Signature de la convention :
    24 août 2010 
  • Durée prévue :
    3 ans
  • Coût total du projet :
    470 212 euros TTC
  • Part de la fondation :
    144 900 euros TTC
  • Fin du projet : 
    16 mai 2013

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.