Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques liés à la mobilité > VOIESUR - Véhicule Occupant Infrastructure, Etudes de la Sécurité des Usagers de la Route

VOIESUR - Véhicule Occupant Infrastructure, Etudes de la Sécurité des Usagers de la Route

Articles nos-projets Fondation MAIF

Séminaire de clôture du projet VOIESUR du 23 avril 2015, projet vaste et ambitieux permettant d'obtenir un état des lieux de l’insécurité routière portant sur l’année 2011.

Résumé du projet

En regroupant 9 études spécifiques via le codage exhaustif des procès-verbaux de cette période, il permet d’améliorer la connaissance de certaines catégories d’usagers de la route vulnérables, tels les piétons, les enfants, les seniors et les 2 roues. Des états des lieux similaires ont été constitués pour les années 1990 et 2000.

Valorisation

Le recueil de ces informations servira de socle pour le redressement de la base de données accidentologiques nationale, et les perspectives d’utilisation de ces données sont nombreuses, comme par exemple dans un autre projet également soutenu par la Fondation MAIF - une étude pour UTAC qui propose des scenarios types pour les systèmes de freinage automatique des véhicules particuliers contre piétons (Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici ! ).

Vous trouverez toutes les études de ce projet ci-dessous :

  • Présentation générale (1)
  • Redressement et extrapolation (3)
  • Facteurs explicatifs des bilans lésionnels (5)
  • Accidentologie des piétons (7)
  • Accidentologie des seniors (9)
  • Bilan / Conclusions /Perspectives (11)
  • Elaboration d'un système d'information VOIESUR (2)
  • Evolution de l'accidentologie (4)
  • Les situations accidentelles (6)
  • Accidentologie des conducteurs de 2-roues motorisés (8)
  • Accidentologie des enfants (10)

                              

  

Implication de la Fondation MAIF 

La Fondation MAIF a apporté son soutien à une partie de VOIESUR qui porte sur l’évolution de l’accidentologie via la comparaison des procès-verbaux d’accidents mortels dans les années 1990, 2000 et 2011 (Pour en savoir plus, cliquez ici !). Ce projet mené par une équipe mixte du LAB, du CEESAR et de l’IFSTTAR a rempli ses objectifs et a dévoilé ses constats lors du séminaire de clôture du 23 avril 2015.

De nombreux éléments ont été étudiés pendant ces travaux, tel le type de choc, le lieu, l’âge, les conditions atmosphériques et les obstacles. Les constats sont significatifs, à savoir :

52% des tués sont des usagers de véhicules particuliers

24% des tués sont des usagers de deux-roues motorisés

13% des tués sont des piétons

Les accidents impliquant les véhicules particuliers en choc frontal sur les routes départementales hors agglomération en journée sont les plus meurtriers et concernent les 26 – 50 ans.

Les accidents les plus meurtriers des deux-roues motorisés sont des collisions frontales avec des véhicules particuliers hors agglomération en journée.

Autre chiffre accablant issu de cette étude, près de 95% des occupants de véhicules particuliers éjectés lors d’un retournement du véhicule auraient pu être sauvés s’ils avaient portés une ceinture de sécurité au moment de l’accident.

Pour plus d'information, clicquez ici !

  

Documents à disposition

07-voiesur-pietons-23042015
PDF | 393,58 Ko

08-voiesur-2rm-23042015
PDF | 992,054 Ko

09-voiesur-seniors-23042015
PDF | 352,254 Ko

10-voiesur-enfants-23042015
PDF | 568,356 Ko

La visualisation des fichiers PDF nécessite Acrobat Reader

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.