Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques naturels > Analyse des processus de dommages liés aux submersions marines et à l'effet des vagues - Application aux tempêtes Johanna et Xynthia.

Analyse des processus de dommages liés aux submersions marines et à l'effet des vagues - Application aux tempêtes Johanna et Xynthia.

Articles nos-projets Fondation MAIF

Lors des tempêtes, le vent génère des élévations du niveau de la mer (surcotes) et des vagues dont l'intensité peut être démultipliée par les conditions de marée et la pression atmosphérique. Ces phénomènes provoquent des dégâts considérables dans les zones côtières urbanisées. Cette recherche développe une méthodologie pour analyser le processus de dommages et estimer les coûts des futures tempêtes en s'appuyant sur l'analyse des tempêtes Johanna et Xynthia survenues en 2008 et 2010 et leurs effets.

Rencontre avec l'équipe de la recherche

Résultats et Valorisation

Ce projet a permis la réalisation de deux simulations numériques des submersions. Ces dernierères ont été réalisées à partir du code SURF-WB (développé par l'UMR CNRS 5805 EPOC et l'institut de Mathématiques et de Modélisation de Montpellier).

Cette première simulation montre la submersion par les franchissements de vagues lors de la marée haute du 10 mars 2008 au matin à Gâvres dans le Morbihan par la tempête Johanna. 

 

Cette deuxième simulation montre la submersion causée par les débordements dans la nuit du 27 au 28 février 2010 aux Bouchôleurs par la tempête Xynthia.

Le produit du projet sera livré sous forme d'un rapport, présentant la méthodologie et son application au site choisi pour l'étude, accompagné d'une cartographie numérique. Ce rapport sera destiné aux assureurs et aux gestionnaires du risque et à la communauté scientifique et comportera des recommandations, des indicateurs et des données cartographiques actualisables, afin de permettre, au regard des résultats du projet, d'évaluer et d'améliorer les outils de prévention et de réduction de risque, et d'utiliser ces résultats pour de futurs aménagements et pour une information du public concerné. 

Une valorisation sous forme de publication(s) scientifiques(s) et de communications lors de conférences consacrées aux risques naturels est également prévue, afin de diffuser la méthodolgie développée et de contribuer à l'amélioration des connaissances dans la communauté scientifique.

Vers la page du site BRGM concernant ce projet

Résumé du projet

Dans un but de prévention et de réduction des risques, l'approche méthodologique proposée porte sur l'analyse des dommages au bâti résidentiel, causées par les submersions des tempêtes Johanna (mars 2008) et Xynthia (février 2010), ainsi que sur la propagation des vagues et des surcotes de tempête, dans le but de réaliser un lien entre les composantes de l'aléa sumersion et les dommages induits.

 

 

L'originalité de la démarche réside dans l'approche reposant sur le croisement des données afférant à l'aléa et de données relevant des dommages, sur les aspects physiques (processus) et économiques (coûts induits). Elle réside aussi dans la recherche de qualification et de quantification des dommages, ainsi que de réproductibilité de la méthode à d'autres sites et d'autres évènements de tempête. Enfin, le caractère innovant de ce travail réside aussi dans le croisement original d'approches émanant du domaine scientifique (pluridisciplinaire) et de données socio-économique relevant du domaine des assurances.

 

Pour la tempête Xynthia, 60 % des dommages d'inondation assurés concernent les biens de particuliers

- Camille ANDRE, doctorant du projet

 

Méthodes et Etapes

Pour répondre aux objectifs du projet, il s'agira de réaliser :

  1. l'analyse de l'aléa submersion marine (inondation par l'eau de mer, chocs de vagues en façade, érosion et déstabilisation des bâtiments), en confrontant observations et modèles, en partant des données accessibles sur les paramètres météorologiques et hydrodynamiques des deux tempêtes (pression atmosphérique, vitesse et direction du vent, paramètres de la houle, marée, etc.) qui ont généré l'aléa.
  2. l'analyse des dommages au bâti residentiel par le biais de données d'assurance, leur descriotion, leur typologie, l'étude de leurs liens avec les paramètres de l'aléa et l'analyse de leurs coûts.
  3. la mise en place d'une méthode de prédiction des dommages et des coûts induits pour de futures tempêtes à partir de modélisations de hauteurs d'eau, de hauteurs de vagues et de futures la typologie des enjeux exposés, notamment par le biais de fonctions d'endommagement.

Connaître et évaluer les dommages liés aux submersions marines permet de mieux anticiper et prévenir les risques.

- Camille ANDRE, doctorant du projet

 

Equipe de recherche

Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM)/ Service Aménagement et Risques Naturels - Unité érosion des sols et littoral

  • Responsable du projet : Charlotte VINCHON, ingénieur

Les partenariats Assureurs-Chercheurs permettant une meilleure capitalisation des données économiques sur les dommages, pour leur exploitation dans un objectif de prévention des risques.

- Camille ANDRE, doctorant du projet

 

 

Partenaires associés 

  • L'UBS (Université de Brest Occidentale) / LETG (Littoral - Environnement - Télédétection - Géomatique) - Brest Géomer
  • Les assureurs
  • La MRN (Mission Risques Naturels)
  • Le MEEDDE

Début et durée de la recherche

2009 sur une durée de 36 mois 

Documents à disposition

rapport-de-valorisation
PDF | 300,99 Ko

rapport-final
PDF | 2643,579 Ko

La visualisation des fichiers PDF nécessite Acrobat Reader

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.