Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques naturels > Dynamique des masses d'air et risques climatiques.

Dynamique des masses d'air et risques climatiques.

Ce projet sera mené à bien en utilisant des méthodes propres à la "climatologie dynamique" des climatologues-géographes, fondées sur les caractéristiques des masses d'air circulant sur l'Europe (caractères thermiques, hygrométriques, cinématiques), et non pas simplement sur les figures isobariques (anticyclones, dépressions).
Il s'agit d'affiner le passage entre l'échelle des modèles globaux et la résultante risques aux échelles régionales et locales.

Objet de la recherche

Cette étude doit permettre de faire la part entre les évolutions graduelles (persistances, blocages des masses d'air) et les changements de rythmes dans les enchaînements dont la fréquence et la répétition sont responsables d'aléas spécifiques, tels la sécheresse, les inondations, le gel.

Méthodologie – Etapes

Dans le contexte géographique de la partie non-méditerranéenne de la France, la démarche proposée vise à combiner une étude de ces aléas basée sur la fréquence des types de situations météorologiques, une étude sur la vulnérabilité des sociétés concernées et une sectorisation géographique des espaces concernés. Seront étudiés les risques physiques (1), socio-économique (2) et géographique (3).

(1) L'étude proposée se place à l'échelle des masses d'air, dite synoptique, qui est la mieux adaptée à la dimension des régions en Europe. Cette échelle régionale est celle où les manifestations concrètes du changement climatique peuvent être observées. Or, ce niveau régional, ainsi que les échelles fines, restent pour le moment hors de portée des modèles de simulation climatique qui décrivent l'évolution à l'échelle globale.

(2) Des éléments d'évaluation économique et sociale seront aussi pris en compte tels que les dommages liés aux sécheresses, aux inondations "lentes" mais tenaces, aux gelées tardives.

(3) A partir du contexte régional, niveau d'échelle où les acteurs sont à même d'intervenir, il s'agira d'utiliser les outils de la géomatique (SIG et télédétection), afin de poursuivre l'analyse jusqu'à l'échelle locale de manière à obtenir une spatialisation des risques utile pour les collectivités territoriales.

Equipe de recherche

Laboratoire COSTEL - Université Rennes 2

Partenaires scientifiques et techniques

CERDACC (Centre d'Etudes et de Recherches sur le Droit des Accidents et des Catastrophes) - Université de Haute-Alsace - Colmar

Dates et chiffres clés

  • Avis favorable du C.S. :
    30 mai 2007
  • Décision du C.A. :
    11 juin 2007
  • Durée prévue :
    36 mois
  • Signature de la convention :
    20 décembre 2007
  • Coût total du projet :
    242 665 euros TTC
  • Part de la fondation :
    69 500 euros TTCC 
  • Début :
    Janvier 2008
  • Fin réelle :
    Février 2011

Documents à disposition

COSTEL-massesdair_rf
PDF | 16372,394 Ko

La visualisation des fichiers PDF nécessite Acrobat Reader

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.