Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques de la vie quotidienne > La technique - Réduction des risques incendie dans l'habitat - Partie A

La technique - Réduction des risques incendie dans l'habitat - Partie A

Articles nos-projets Fondation MAIF

L'incendie domestique est la première cause de mortalité liée au feu en France. Dans de nombreux cas, le feu se développe dans l'habitat par propagation sur les meubles rembourrés, les articles de literie, l'ameublement et l'équipement. Ces matériaux ne subissent pas de contraintes réglementaires fortes, leur réaction au feu est souvent médiocre et, de plus, leur combustion s'accompagne de production de gaz toxiques, cause la plus fréquente des décès.

Objet de la recherche

L’objectif du projet est alors de caractériser au mieux les feux domestiques en termes de dégagement de chaleur, mais aussi d’espèces gazeuses afin d’améliorer la sécurité incendie au sein des habitats par l’emploi de matériaux plus sûrs. Ce programme doit donner naissance à un guide « préventif » de la sécurité incendie en habitat domestique. Il s’appuie sur un réseau de Laboratoires de recherche mais également de partenaires institutionnels tels que Calyxis dans le cadre de la maison d’expérimentation des risques domestiques et le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Deux Sèvres (SDIS 79).

L’enjeu du présent programme est de proposer :

  • une méthodologie globale de classement des matériaux les uns par rapport aux autres pour guider le choix des plus sûrs en cas de sinistre (combustibilité, quantité et toxicité des fumées);
  • l’installation de matériaux de construction pertinents, afin de limiter l’éclosion et la vitesse de propagation de l’incendie dans l’habitat (base de données en fonction des matériaux)
  • proposer au législateur, aux fabricants, aux acheteurs et à l’assureur une méthodologie de quantification du niveau de risque incendie des matériaux d’une habitation (guide simplifié de cotation) ;
  • vulgariser les connaissances acquises auprès des législateurs et assureurs. Cette phase se réalisera grâce aux compétences du Laboratoire National de Métrologie et d’Essais (LNE), organisme chargé de la sécurité et la protection du consommateur et de son implication en tant que membre des comités de normalisation et des instances réglementaires à la Sécurité Civile (CECMI, CCS). Y participera également le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) au travers de la Fédération Française des Sapeurs Pompiers (FFSP) par exemple.

 

                                               

 

Méthodologies - Etapes

L’objectif du programme cadre dans lequel s’inscrit ce projet a pour enjeu l’utilisation de l'ingénierie de la sécurité incendie (ISI) pour comprendre les paramètres qui conditionnent la survie des personnes dans le cas des feux domestiques.

Pour répondre à ces objectifs, la compréhension de trois phénomènes doit être améliorée, faisant l’objet du présent travail :

  • le démarrage et l’établissement du feu : investigation des problématiques d’inflammation.
  • la description de la propagation du feu lors des sinistres : vitesse de propagation de flamme et de perte de masse.
  • la toxicité des fumées et leur diffusion dans l’espace avoisinant : détermination des émissions gazeuses générées.

Equipe de recherche

  • Institut Pprime (ex Laboratoire de Combustion et de Détonique – Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aéronautique (ENSMA) - Université de Poitiers (UPR9028 CNRS)   

Partenaires scientifiques et techniques

  • Laboratoire National d’Essais (LNE) - Université d’Edimbourg (Fire Group) - Calyxis (centre d’expertise du risque) de Niort - Service Départemental d’Incendie et de Secours des Deux-sèvres

 

Dates et chiffres clés

  • Avis favorable du C.S. :
    17 février 2010
  • Décision du C.A. :
    5 mars 2010
  • Signature de la convention :
    30 novembre 2010
  • Durée prévue :
    18 mois 
  • Coût total du projet :
    591 044 euros TTC
  • Part de la fondation :
    89 121 euros TTC
  • Début :
    janvier 2010
  • Fin :
    mai 2012

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.