Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Projets soutenus > Risques numériques > Protection de l'information personnelle sur les réseaux sociaux

Protection de l'information personnelle sur les réseaux sociaux

Articles nos-projets Fondation MAIF

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, MySpace, LinkedIn, etc.) sont devenus des plateformes incontournables favorisant l’échange de données, la communication et la collaboration entre plusieurs personnes dispersées géographiquement. Mais que deviennent-ils pour les vastes quantités de données personnelles générées ? Sont-elles vraiment sécurisées ? Comment qualifier les données sensibles ? Pouvons-nous rester anonymes sur ces réseaux sociaux en dehors de nos cercles d’ « amis » ? Quels sont les risques à encourir ?

Rencontre avec l'équipe de recherche en images

Résultats et Valorisation

  • Rédaction des documents de recherche et la participation à des conférences et des revues internationales à comité de lecture
  • Mise en place et entretien des différents outils de diffusion, par exemple, sites web
  • Organiser et participer à des ateliers ouverts où les résultats du projet seront présentés
  • Un site internet sera développé dès le début du projet, dont la fonction principale est de diffuser, le plus largement possible les objectifs et les résultats du projet

 

Résumé du projet

 

A ce jour il y a peu de techniques de prédiction des risques encourus sur les réseaux sociaux. Et ces dispositifs s’attachent à traiter les données personnelles sensibles postées par erreur, inadvertance ou malveillance sur ces réseaux.

 

Par contre, ils ne traitent pas de l’exploitation potentielle du croisement de données isolément anodines, qui permet de mettre en lumière des informations sensibles et non souhaitées par les individus.

Ce projet à pour objectif d'analyser la sensibilité des utilisateurs du risque réel ou non apparent  et de proposer un prototype d’application permettant aux usagers de mesurer ce risque et, s’ils le souhaitent, d’intervenir pour le minorer.

Cette assistance permettra de repérer et de restreindre au maximum la divulgation et l’utilisation malveillante des informations personnelles de l’usager. L’application en question possèdera deux fonctionnalités.

  • Mesurer l’anonymat de l’usager sur un ou plusieurs réseaux sociaux pour savoir le niveau d’informations personnelles accessibles.
  • Prédire des problèmes de divulgation d’informations en simulant les risques encourus si l’usager veut apporter des modifications dans son profil (par exemple, le rajout des photos).

 

Méthodes et Etapes

  • Campagne de collecte d’information par sondage, Rapport sur la méthodologie, Premier bilan
  • Définition des classes de profils utilisateurs et rapport de synthèse
  • Développement du logiciel prototype V1
  • Synthèse sur la campagne d’expérimentation et proposition de techniques de masques d’informations privées
  • Développement du logiciel prototype V2
  • Synthèse sur la campagne d’expérimentation du prototype, fonctionnalités additionnelles ou méthodes envisagées par le domaine de l’assurance
  • Rapport final et rapport de valorisation

Equipe de recherche

Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (LORIA – UMR 7503)

Etablissement de rattachement CNRS, Université de Lorraine, Inria

 

LORIA

Campus Scientifique

BP 239

54506 VANDOUEVRE

Site web : http://www.loria.fr 

Partenaires scientifiques et techniques

Equipe Cassis – LORIA

Equipe Orpailleur - LORIA

Début et durée de la recherche

2014 sur une durée de 36 mois

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.