Inscription à la lettre d'information

Accueil > Nos projets > Showroom > Outils pédagogiques > Attache-moi – Toutes les bonnes raisons

Attache-moi – Toutes les bonnes raisons

Articles nos-projets Fondation MAIF

30 % des accidents ont lieu à l'occasion d'un déplacement de courte durée... Ne pas attacher un enfant sous prétexte qu'il s'agit d'un court trajet urbain est une erreur : même si l'accident se produit à faible vitesse, l'enfant, non maintenu, est beaucoup plus exposé à des risques de blessures, graves ou moins graves, que s'il est correctement maintenu.

Dispositifs

L'obligation : l'arrêté ministériel du 27.12.91

L'utilisation de dispositifs de retenue pour les enfants de moins de 10 ans est obligatoire.

Applicables au 1er janvier 1992, ces dispositions modifient l'article R.53-1 du Code de la route concernant le transport des passagers des véhicules.

Cas d'exception :

  • L’on utilise un siège "dos à la route" pour les nourrissons
  • Le nombre d'enfants est trop important pour qu'ils soient tous installés à l'arrière dans leur système de sécurité
  • Le véhicule n'est pas équipé de siège arrière

 

Les enfants doivent être impérativement placés à l'arrière sauf si :

  • Contre-indication médicale attestée par un certificat médical comportant le symbole d'exemption approprié
  • Les taxis ou les véhicules de transports publics
  • Les enfants dont la taille est adaptée au port de la ceinture de sécurité

 

Sanctions pénales :

    Toute personne qui n'aura pas respecté ces dispositions est passible d'une amende correspondant à une contravention de 2ème classe.

Bien entendu, le port de la ceinture, à l'avant comme à l'arrière, est obligatoire pour tous les autres passagers.

L'efficacité des dispositifs...

L'efficacité des ceintures de sécurité et des dispositifs adaptés aux enfants n'est plus à démontrer.

Les contre arguments parfois avancés font référence à des analyses généralement inexactes. Cependant, même si la ceinture protège, le système comporte quelques limites relatives à certaines situations très rares :

  • Les chocs de très grande violence, pour lesquels aucun dispositif ne sera suffisamment efficace
  • Les chocs latéraux sévères. Dans ces cas, la faible épaisseur des structures latérales, portières, montants et la proximité du point d'impact exposent, d'une part, l'occupant aux risques d'intrusion de l'obstacle heurté, et ne permettent pas, d'autre part, contrairement aux chocs frontaux, de limiter la violence du choc en dissipant l'énergie. Ainsi, malgré sa ceinture, le passager peut être blessé parce que directement heurté par des corps étrangers ou violemment projeté sur le côté.

Mais, même dans ces situations, le port de la ceinture reste le seul garant contre l'éjection aux conséquences toujours graves.

Enfin, si l'utilisation du système de retenue reste une nécessité, ne perdons pas de vue que la sécurité routière est aussi une affaire de comportement et de prudence.

Vaincre ses propres résistances...

La crainte de ne pouvoir se dégager en cas d'accident empêche certains d'utiliser la ceinture. Mais il faut savoir que ces situations (incendies, immersions) sont très rares comparées à celles où des vies sont sauvées grâce à la ceinture. De plus, la ceinture, qui empêche la projection lors du choc, permet de rester conscient et donc de pouvoir se dégager plus facilement...

Les dispositifs de protection comme la ceinture sont des garants de sécurité...

Attacher son enfant est un geste de protection qui, chaque jour, sauve des vies. Il s'agit d'un geste simple et rapide qui devient rapidement une habitude sans contraintes particulières.

Sécurité

La sécurité mérite qu'on lui consacre du temps... voire de la tranquillité...

Expliquer

    Céder à des caprices pour se simplifier la vie n'est pas une bonne solution. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont ouverts au dialogue et à la communication avec les grands.

Le trajet en voiture est une bonne occasion pour prendre le temps nécessaire de les convaincre. Ils sont perméables aux explications qu'ils vont petit à petit intégrer et adopteront facilement le geste de s'attacher... même au point de vous le rappelez le cas échéant... Si votre enfant ne veut pas, pensez aux conséquences très graves de ces accidents et restez fermes...

Voyager reposé

C'est plus facile pour l'enfant de rester attaché dans son dispositif s'il a des occupations amusantes qui font passer le temps. L'arrêt pour une pause pique-nique ou un moment de jeu rendra le voyage moins long et plus sûr pour tous. Il est conseillé de s'arrêter au minimum toutes les deux heures.

Votre trajet est long et vous avez décidé de le faire de nuit : certes l'enfant dormira (peut être), mais sachez que vous êtes d'avantage exposé au risque d'accident (endormissement, baisse de vigilance, appréciation des distances...).

Voyager rassuré

A partir d'un certain âge, de nombreux enfants commencent à avoir peur lors des voyages en voiture. Le port systématique de la ceinture et les explications des parents peuvent les rassurer.

Comportement...

Laxisme, confort, stress... autant de mauvaises raisons pour négliger le geste simple qui sauve : attacher et s'attacher.

    "Ce n'est pas mon enfant, je n'ai pas de dispositif..."

Avant de transporter un enfant dans votre voiture, pensez à prendre les dispositions nécessaires. Empruntez ou achetez un dispositif adapté, car qui peut assumer le risque que l'on fait courir à un enfant non ou mal attaché ?

    "Je ne peux pas dormir quand je suis attaché..."

Généralement, l'enfant qui a sommeil s'endormira.

    "Mais pourquoi je dois être attaché alors que vous ne l'êtes pas vous ?"

Le bon exemple est important surtout à partir de "l'âge de raison" (vers 7 ans), quand l'enfant limite volontiers l'adulte et intègre progressivement des automatismes. C'est l'un des arguments les plus convaincants.

C'est compliqué ?

Aujourd'hui, il existe de nombreux dispositifs qui permettent de trouver une solution adaptée à presque toutes les situations. Même si certains dispositifs peuvent paraître compliqués à installer, il faut garder à l'esprit qu'avec du temps et de la patience on y arrive...

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.