La route se partage – Tour de France 2020

Signature d’une nouvelle convention entre la Sécurité routière et le Tour de France pour promouvoir un meilleur partage de la route

Cycliste-2.jpg

Crée le 09/09/20

Une nouvelle convention a été signée le 06 septembre 2020 par Marie-Gautier Melleray, Déléguée interministérielle à la Sécurité Routière et Christian Prud’homme, Directeur du Tour de France pour prolonger et renforcer leur engagement mutuel de sensibilisation du grand public à une meilleure cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes.

En essence, cette convention assure le renouvellement de l’opération « La route se partage » jusqu’en 2024. Depuis sa création en 2013, l’objectif de cette opération est de sensibiliser le grand public à la cohabitation des voitures et des vélos sur la route et de faire changer les comportements. L’opération devrait se décliner à d’autres compétitions et grandes manifestations cyclistes, non seulement le Tour de France.

En effet, pendant toute la durée du Tour de France 2020, des actions pédagogiques sont menées auprès des écoles, les entreprises ou le domaine public dans les départements qui accueillent le Tour de France.

Un message simple à retenir

La caravane publicitaire du Tour sera également aux couleurs de l’opération « La route se partage » et portera un message principal, « pour doubler un cycliste, on s’écarte d’au moins 1,5 mètre (1 mètre en ville) ». Des accessoires pour être mieux vu sur la route seront distribués au public spectateur sur le bord de la chaussée.

Un rappel sur la réglementation en images avec Thomas Voekler, parrain de l’opération « La route se partage »

L’accidentalité des cyclistes en quelques chiffres 

Le message de cette campagne n’a jamais été aussi important. En juillet 2020, 29 cyclistes ont perdu la vie sur les routes de France, le plus lourd tribut payé de ces 10 dernières années.

En 2019, un total de 187 cyclistes sont décédés sur nos routes. Cette mortalité est en hausse de + 7 % par rapport à 2018, et en hausse de + 27 % par rapport à l’année 2010.

Plus de 4 500 cyclistes ont été blessés pour un total de 4 882 accidents corporels en 2019. 64 % des cyclistes tuées ou blessés l’ont été par un véhicule de tourisme. Ce chiffre s’élève à 65 % pour les cyclistes équipés d’un vélo à assistance électrique.

60 % des accidents impliquant des cyclistes sont survenus au cours d’un trajet de promenade / loisir, avec un pic observé au mois d’août 2020 qui représente 62 % des accidents entre avril et septembre. En 2e position, mais loin derrière, le trajet travail-domicile qui représente 20% des accidents entre avril et septembre.

Depuis plus de 20 ans la Fondation MAIF œuvre pour la protection de la tête des cyclistes en collaboration avec le laboratoire Icube de l’Université de Strasbourg mené par Remy Willinger. Après un premier projet pour évaluer l’agressivité mécanique des chocs crâniens en 1999 , l’équipe de Remy s’est ensuite concentrée sur la modélisation de la tête des piétons en 2004 .

La recherche se poursuit avec un projet pour mieux protéger la tête des cyclistes par un bandeau protecteur de la zone la plus touchée lors des impacts. A l’issue de ce projet, le laboratoire Icube a pu réaliser un prototype qui depuis a été repris et commercialisé par une entreprise spécialisée dans l’ergonomie médicale, Sport Control, sous le nom d’OKYL.

En 2014, le laboratoire Icube travaille sur les tests normatifs des casques de moto et de vélo afin qu’ils deviennent plus réalistes. Des nouveaux tests sont proposés qui tiennent compte des chocs obliques qui provoquent une rotation de la tête. Des années de modélisation ont permis de créer des protocoles de test plus réalistes en termes de violence du choc et aussi de direction de l’impact.

A l’issue de ce projet en 2018, la plateforme comparative Certimoov a été créée en collaboration entre la Fondation MAIF, la Mutuelle des Motards et le laboratoire Icube de l’Université de Strasbourg afin de permettre au grand public de choisir les casques en fonction de leur niveau de sécurité grâce à des notes allant de 0 à 5.

A voir aussi