Bilan de l’accidentalité routière – janvier 2021

La mortalité routière en forte baisse en raison du couvre-feu

routefrhiver_2.jpg

Créé le 01/03/21

Selon les estimations de l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 171 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en janvier 2021, soit 94 personnes tuées de moins qu’en janvier 2020. Cette forte baisse s’explique par les restrictions en termes de déplacement in situ, notamment le couvre-feu et la réduction de nombre de trajets domicile -travail. 

Les autres indicateurs de l’accidentalité routière sont également en baisse comparés à ceux de janvier 2020 :

  • 3 472 accidents corporels contre 4 540 en janvier 2020, soit 1 068 accidents corporels en moins ;
  • 4 277 personnes blessées contre 5 680 en janvier 2020, soit 1 403 personnes en moins.

Le nombre de décès de piétons est également impacté par les mesures restrictives en matière de déplacement. 26 personnes ont perdu la vie en janvier 2021 contre 46 en janvier 2020.

La mortalité des automobilistes est en forte baisse aussi avec 89 automobilistes décédés contre 160 en janvier 2020, soit une chute de 44 %

Seule la mortalité motocycliste est plus élevée qu’en 2020 avec 29 personnes tuées.

Il s’avère que la mortalité connait une baisse plus importante hors agglomération qu’en agglomération en janvier 2021 par rapport à janvier 2020. Cependant la mortalité reste stable sur les autoroutes.

En revanche, en Outre-mer, l’accidentalité reste inchangée par rapport aux deux années précédentes. La mortalité routière est même en hausse malgré les restrictions de déplacements et d’activités, certes moindres en Outre-mer et variables selon les territoires. Selon les estimations de l’ONISR, 22 personnes sont décédées en janvier 2021, soit 6 personnes de plus par rapport à janvier 2021. Un total de 249 accidents corporels a été enregistré par les Forces de l’ordre et 330 personnes ont été blessées, soit 50 personnes de plus qu’en janvier 2020.


A voir aussi