1. Accueil
  2. Nos projets
  3. Risques de la vie quotidienne

Les robots et les aides domotiques pour les personnes handicapées

Création d'une plateforme haute-technologie avec robots et aides domotiques pour les personnes handicapées à l'hôpital de Garches.

becape3.jpg

Archives 1994

Objet de la recherche

Dans le cadre d'un programme de recherche sur l'application de la robotique et de la domotique à l'aide aux personnes lourdement handicapées (tétraplégiques), mené à l'hôpital R. Poincaré à Garches, une plate-forme haute technologie a été installée en 1994 dans cet établissement. Elle est destinée à évaluer - par une équipe pluridisciplinaire - les besoins des handicapés en nouvelles technologies, susceptibles d'améliorer leur autonomie au domicile, par extension, à un poste de travail ainsi que leur sécurité.


Méthodologies - Etapes

  • Travail d'évaluation par médecins ergothérapeutes, psychologues, sociologues - Participation d'un ingénieur biomédical INT.
  • Traitement des données recueillies pour améliorer les programmes, les interfaces homme-machine, l'ergonomie (contrôle d'environnement) et éventuellement favoriser la réinsertion professionnelle.

Soutien de la Fondation MAIF

  • Participation à l'achat du matériel nécessaire à l'installation de la plate-forme (mobilier, vidéo, PC...).
  • Dans le cadre des premiers travaux d'évaluation : subvention au CNFLRH, correspondant à la prise en charge d'une ergothérapeute, salariée du CNFLRH (2 jours par mois pendant un an).

Zoom sur la plateforme aujourd'hui en domotique...

Elle assure le contrôle de l’environnement et peut soulager la tierce personne de tâches répétitives. Par l’intermédiaire d’interfaces spécialement conçues en fonction de ses possibilités motrices, une personne handicapée peut contrôler l’ouverture et la fermeture de portes et volets, répondre au téléphone, commander sa télévision ou sa chaîne HI FI…

...et en robotique

La Robotique est utilisée en tant qu’outil de rééducation ou en tant qu’aide technique compensatrice des incapacités de préhension. Les bras robotisés embarqués sur le fauteuil roulant ou sur base mobile permettent d’améliorer l’indépendance dans la vie quotidienne et peuvent faciliter la reprise des activités professionnelle. 

En savoir plus sur la plateforme


Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

INT (Institut National des Télécoms)  -  Hôpital de GARCHES  -  EDF  -  CEA  -  Association APROCHE

Associés au programme
CNFLRH  _  INSERM

Principaux intervenants

Date de début / Durée