30 ans d’innovation dans la prévention !

Depuis 30 ans nous avons un seul objectif : comprendre les risques pour mieux les prévenir.

30ans de la Fondation MAIF pour la recherche

En 1989, la Fondation MAIF est née de la volonté de la MAIF d’aborder la prévention et la sécurité dans une optique d’intérêt général autour de 4 missions principales : prendre appui sur la recherche scientifique, créer de l’innovation, informer et former. Elle est d’emblée reconnue d’utilité publique par décret du Conseil d’Etat et, après la phase de mise en place de ses structures, les premiers partenariats sont noués et les premiers projets financés dès 1990. 

Initialement, la Fondation MAIF s’est focalisée sur les risques routiers et domestiques. Les risques naturels ont été ajoutés en 1997 et les risques numériques en 2014, complétant ainsi les domaines des recherches financées encore aujourd’hui par la Fondation MAIF.   

La communication des résultats des projets de recherche constitue une préoccupation essentielle de la Fondation MAIF. Un site Internet a été lancé en 1998 qui s’est depuis considérablement enrichi et modernisé. Les années 90 ont vu aussi la réalisation de plusieurs vidéos de sensibilisation sur les risques de la petite enfance, sur les risques de la route pour les jeunes piétons, sur les dangers de la vitesse au volant.  

Au début des années 2000, la Fondation MAIF s’est intéressée tout particulièrement aux risques encourus par les jeunes adultes, population malheureusement trop vulnérable aux dangers de toutes sortes. Plusieurs projets ont ainsi permis de mieux comprendre leurs comportements. En 2007, focus sur les risques en lien avec le changement climatique. Cette thématique a été centrale lors des séminaires, conférences-débats et colloques organisés à l’occasion des 20 ans de la Fondation en 2009.  

A partir de 2010, les nouvelles technologies digitales ont progressivement irrigué nos vies, pour notre plus grand plaisir mais aussi en créant de nouveaux risques : voitures électriques, voitures autonomes, smartphones, objets connectés, intelligence artificielle, big data, etc. La Fondation s’est légitimement approprié toutes ses innovations, à la fois pour éclairer les consciences sur les nouveaux dangers (ex. données personnelles) et pour les utiliser pour mieux communiquer et créer de nouveaux contenus d’information et de prévention ; en voici quelques exemples :  

Grâce à sa présence sur les réseaux sociaux et à travers ses réalisations, la Fondation MAIF fournit des outils aux acteurs de terrain et aux institutions spécialistes de la prévention des risques.  

Après 30 ans d'existence, la Fondation a soutenu plus de 150 projets. Elle peut légitimement s'enorgueillir d'avoir rempli les missions qui lui avaient été confiées : comprendre les risques grâce à la recherche scientifique et restituer cette connaissance vers le plus grand nombre.