1. Accueil
  2. Actualités
  3. Actualités

Casques moto, des normes plus strictes à partir de juillet 2022

Une nouvelle norme d’homologation des casques, plus stricte et plus sécurisante, ECE 22.06, entre en vigueur à partir de juillet 2022

Casquesenvente.jpg

Créé le 17/05/22

En juillet, les casques passent à la norme ECE 22.06 succédant à la 22.05 en vigueur depuis 2007. Tous les casques moto et scooter produits à partir de cet été sont concernés car les fabricants de casques ne pourront plus faire homologuer leurs casques à l’ancienne norme à partir du 3 juillet 2022. En juillet 2023, ils ne pourront plus en produire et la vente des casques conformes à l’ancienne norme s’arrêtera en janvier 2024. Changer la norme des casques, qu’est-ce que ça signifie pour les usagers des deux-roues motorisés ?

Les casques plus résistants et plus sûrs

Les nouveaux tests d’homologation sont beaucoup plus complets que les anciens. 12 points d’impact, donc certains aléatoires, sur le casque s’ajoutent aux 6 existants. Les vitesses auxquelles les casques tombent changent également. Avant, les casques tombaient d’une hauteur de 3 mètres à une vitesse de 7.5 m/s. Les nouveaux tests prévoient trois essais d’impact à différentes vitesses, donc de différentes hauteurs.

Des tests innovants et réalistes

Mais la plus grande différence dans les nouveaux tests est l’inclusion de tests qui provoquent une mise en rotation de la tête à l’issu d’un choc oblique. Ce sont les chocs obliques qui provoquent les blessures les plus graves en cas d’accident. Pour mieux les simuler et mieux refléter les conditions d’impact lors d’un accident réel, les casques sont testés en les faisant chuter sur une enclume inclinée. Ces tests, exigeants pour les casques et indispensables pour la sécurité des motards, nous en sommes fiers, à Fondation MAIF. En effet, ils font suite à plus de 20 ans de recherches scientifiques menées, entre autres, par le Laboratoire Icube de l’Université de Strasbourg et soutenues par la Fondation.

D’autres différences par rapport à la norme précédente

Les nouveaux tests normatifs concernent également les équipements. Ainsi, les visières, intercoms, mentonnières, etc. seront testées en même temps que les casques. Par exemple, les visières doivent résister à une projection de billes d’acier à 215 km/h sans se casser, se déformer, ni se détacher du casque. Les visières solaires ne seront autorisées que si elles ne réduisent pas le champ de vision et si elles empêchent l’ouverture de la visière principale.

Evolution de la norme, évolution des prix ?

La nouvelle norme 22.06 permettra d’apporter plus de sécurité aux motards, mais il est fort possible que les coûts de fabrication des casques homologués soient plus élevés en raison des matières premières nécessaires pour rendre les coques plus résistantes, plus épaisses et donc, plus lourdes. En contrepartie, la nouvelle norme sonne le glas des casques low cost de moins bonne qualité – la sécurité de l’utilisateur devient le critère absolu.

La sécurité des casques en un clin d’œil

La plateforme de comparaison de casques de moto et de vélo, Certimoov, développée en collaboration avec la Mutuelle des Motards, le laboratoire Icube de l’Université de Strasbourg et la Fondation MAIF est déjà à la pointe en ce qui concerne les tests de chutes de casque. Sur ce site, chaque casque est noté (de 1 à 5 étoiles) en fonction de sa résistance aux chocs obliques. Si vous voulez savoir si votre futur casque vous protégera en cas d’accident, découvrez Certimoov !


A voir aussi