Question pour la recherche 3e partie - Appel à projets 2020

Les domaines d’intérêt concernant la diminution des risques et apports en prévention

village inondée avec bâti vulnérable






Les questions pour la recherche pourraient s’enrichir d’un ou plusieurs des domaines suivants : 

2. Diminution des risques et apports en prévention 2/3 :

  • Est-il possible et efficace de positionner l’action de prévention plus en amont de la décision ?
  • Est-il possible et efficace de positionner l’action de prévention au moment de la décision ?
  • Quels sont les mécanismes du cerveau utilisables pour agir sur les processus d’information et de décision ?
  • Savoir, être et faire, quel est le meilleur levier pour prévenir les risques ? Quelles stratégies développer vers les individus ?
  • Comment maîtriser l’homéostasie du risque : la mise en place de nouvelles protections déporte la prise de risque vers un niveau plus élevé (ex. les digues protègent des inondations et poussent à construire plus encore dans des zones à risques) ?
  • Optimisation de la gestion de la prévention : partagée dans un collectif, déléguée à un tiers ; outils, méthodes, solutions d’information, de sensibilisation, d’éducation et de gestion individuelle ou collective des protections envisagées ; processus cognitifs permettant d’éviter la formation de situation de risques pouvant conduire à des accidents.
  • Émulation, sensibilisation, entraînements avec les outils numériques (santé, gestes de secours, évitement de risques, etc…) ;
  • Exploitation de données permettant la création d’outils de prévention personnalisée exploitables en temps réel ou différé ; mesure de leur efficacité et de leur pertinence ;
  • Modalités et conditions d’acceptation d’un tiers de confiance pour modifier ses comportements (transparence, rétribution, contrôle, …) ;
  • Développement de solutions ou d’outils améliorant la connaissance du citoyen sur ses risques propres ;
  • Développement de stimuli émotionnels ou cognitifs au travers de l’intelligence artificielle : permettent-ils de modifier les comportements ?
  • Utilisation de l’image, des techniques 3D, de la réalité augmentée, des automates, dans les dispositifs de prévention ;  
  • Développement de nouveaux habitats collectifs (quartiers mixant génération, habitat, bureaux), comment repenser la prévention des risques et quelle répartition entre collectif et individuel ?


A voir aussi