Aider les acteurs en charge de la prévention des risques à améliorer la gestion des situations de crise et à limiter les dommages collatéraux.

Risquenaturel2.jpg

Objet de la recherche

La gestion des dernières inondations ou tempêtes ont mis en évidence des difficultés liées à la circulation, la transmission et la réception de l'information au cours des différentes phases : vigilance, alerte, crise et post-crise. Au-delà des difficultés techniques, les aspects organisationnels sont déterminants : Comment fournir une information qui soit simple, rapide, utilisable et compréhensible, tout au long du déroulement des événements ? Quels modes d'organisation sont les plus appropriés pour gérer ces situations dans leur temporalité et leur complexité ? La prise de conscience des risques encourus par les acteurs concernés (services de l'état, collectivités, population menacée) est-elle suffisante ?
L'objectif de ce projet est d'apporter aux acteurs en charge de la prévention des risques un retour d'expérience leur permettant d'améliorer la gestion des situations de crises et d'éviter les différents dommages collatéraux occasionnés par les catastrophes naturelles.

Méthodologie – Etapes

La recherche comprend les étapes suivantes :

  • Approfondissement de l'étude concernant la tempête de 1999 dans un département côtier
  • Comparaison ciblée dans un autre département
  • Comparaison avec les pratiques de gestion dans plusieurs pays européens
  • Restitution auprès des acteurs
  • Élaboration d'un diagnostic et de propositions

Les axes de recherche sont les suivants :

  • Analyse des processus d'alerte
  • Étude des modes d'organisation et de coordination dans l'urgence et la crise en prenant en compte :
    • les variations en fonction de la nature du risque
    • les variations selon la situation locale
    • la coordination des acteurs dans le cadre de l'application des plans de secours

A l'issue de cette recherche seront organisés un colloque de restitution des résultats et une publication dans des revues spécialisées.

Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

CNRS, Centre de Sociologie des Organisations de Paris

Partenaires scientifiques et techniques
Sciences PO
Pôle « Cindyniques » de l'Ecole des Mines de Paris
Université de Leiden (Hollande)
Autres partenaires envisagés :
Direction de la Défense Civile et de la Prévention des Risques du Ministère de L'Intérieur de la Sécurité Intérieure et des Libertés Locales
DDE
Météo France

Principaux intervenants

Chef de projet : Christine MUSSELIN

Date de début / Durée

2004 sur une durée de 2 ans

Documents à disposition