Vulnérabilité face aux écoulements volcaniques et des crues associées

Vulnérabilité des milieux urbanisés face aux impacts physiques des écoulements volcaniques, des lahars (coulées de débris) et des crues associées.

Risque-naturel42.jpg

Objet de la recherche

En particulier, cette recherche appliquée à la vulnérabilité d’une grande ville (Arequipa, sud du Pérou) et d’une île peuplée et touristique (Basse Terre, SO de la Guadeloupe) poursuit deux objectifs précis :

  • la genèse de scénarios multi-aléas volcaniques et hydro-volcaniques, grâce à l’aide de travaux géologiques antérieurs et de codes de simulation semi-empirique et numérique ;
  • la définition de facteurs de vulnérabilité, surtout physique, mais aussi économique, des éléments exposés à ces risques dans les villes (quartiers, habitat, écoles, établissements sanitaires, sportifs et religieux, infrastructures routières et ponts, voirie, centres de communications), à partir d’enquêtes à l’échelle du quartier et de tests géotechniques des matériaux in situ et en laboratoire.

Les deux catégories de résultats (cartes, plans, tests, documents) feront l’objet d’une cartographie géoréférencée dans un SIG (ILWIS et Arcview) et d’une plate-forme de visualisation, à l’intention des décideurs (municipalités), de la protection civile et des communautés exposées.


Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

Laboratoire Magmas et Volcans, UMR 6524 CNRS, OPGC et IRD

Partenaires scientifiques et techniques
Le réseau inter-universitaire franco-péruvien,
La mission IRD au Pérou,
L’Observatoire Volcanologique de la Guadeloupe,
L’IGP Institut Géophysique du Pérou,
L’INGEMMET (Institut géologique, minier et métallurgique national) du Pérou.

Principaux intervenants

Date de début / Durée

2006 sur une durée de 3 ans