Reconstitution de l'activité de glissements de terrain par dendrogéomorphologie.

Risque-naturel22.jpg

Les glissements de terrain sont des déplacements à mouvement cinématique de quelques millimètres par an à quelques mètres par jour d'une masse de terrain cohérente le long d'une surface de rupture, généralement courbe ou plane. Les coulées de boue résultent de l'évolution des glissements et prennent naissance dans leur partie aval.

La majorité des départements français est concernée par ce type de risque, avec des fréquences variables.

Objet de la recherche

L'étude vise plusieurs objectifs relatifs à la prévention, la prévision et la gestion de l'aléa "glissement de terrain" :

  • en matière de prévention : le recours à la dendrogéomorphologie (utilisation des perturbations de croissance des arbres dues aux glissements) doit permettre une meilleure connaissance des mouvements afin de déterminer la dynamique du glissement dans le temps pour mieux la prévenir dans le futur ; la cartographie précise des principaux événements recensés doit en outre permettre une délimitation des zones de glissement possibles.
  • en matière de prévision : la recherche de facteurs déclenchants devra confirmer les concordances entre occurrence d'un glissement et le plus important des paramètres naturels, la pluviométrie. D'autres causes plus complexes, naturelles et humaines, conduisant au déclenchement, seront étudiées avec, si possible, une définition de seuils de situation critique.
  • en matière de gestion de l'aléa et de cartographie : un des objectifs de l'utilisation de la dendrogéomorphologie sera d'apporter des informations complémentaires pour caractériser l'aléa glissement de terrain, notamment dans les PPR (Plan de Prévention des Risques), fournir des informations historiques aux collectivités, gestionnaires d'espace et acquéreurs immobiliers, élaborer de nouveaux instruments comme un guide méthodologique sur l'utilisation de la dendrogéomorphologie dans la cartographie de l'aléa mouvements de terrain.

Méthodologie – Etapes

La recherche comprend les étapes suivantes :

  • approfondissement de l'étude dendrogéomorphologique effectuée sur le glissement de l'Harmalière
  • comparaison ciblée sur d'autres glissements afin de mettre en place une méthodologie
  • utilisation de différentes méthodes de reconstitution historique, mise en place d'une observation à long terme de glissements

Code du projet

DENDROGLISS

Organismes de recherche et partenaires

CEMAGREF - Institut de Géographie Alpine - Laboratoire Pacte UMR-5194

Partenaires scientifiques et techniques
Pôle grenoblois des risques naturels

Principaux intervenants

Date de début / Durée

2007 sur une durée de 3 ans