Cette recherche s’inscrit dans le champ des Sciences du Comportement, et plus exactement dans celui de la psychologie cognitive.

mobilit-2.jpg

Elle s’intéresse aux effets du vieillissement sur les capacités perceptives, décisionnelles et motrices sollicitées lors de la traversée de rue et à leurs conséquences en matière de risque.

Méthodologies - Etapes

Visant d’une façon générale à mieux comprendre les comportements de traversée des piétons âgés et leurs interactions avec le trafic, cette recherche a pour objectif, au travers de situations de traversée reproduites sur simulateur, d’évaluer les risques encourus par les piétons âgés et de déterminer les facteurs qui en sont à l’origine.

Sur la base des résultats actuellement en cours d’analyse (recueil effectué dans le cadre d’une convention CNSR/INRETS), le projet de recherche se propose :

  • d’étudier l’effet de la densité du trafic sur la taille de la fenêtre temporelle utilisée, densité qui est supposée augmenter le risque accepté ;
  • d’aborder les questions liées à l’atténuation des effets du vieillissement, dans leurs composantes multiples, afin de réduire le risque encouru par les piétons âgés. Cette thématique de recherche aura pour objectif :

    • de développer des critères d’évaluation pour identifier les piétons à risque et déterminer l’origine (perceptive, décisionnelle et/ou motrice) de ces comportements ;
    • de mettre au point des programmes de réentraînement et de sensibilisation des personnes à risque.

Cette partie du travail intégrera un volet de réflexion sur la validité de la simulation comme outil de rééducation à la traversée de rue.

Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

Laboratoire de Psychologie de la Conduite (LPC) – INRETS

Principaux intervenants

Date de début / Durée

2005 sur une durée de 3 ans

Documents à disposition