Mieux connaître le risque engendré par l'utilisation du téléphone portable au cours de la tâche de conduite.

mobilit-2.jpg

Cette recherche a pour objet d'analyser les perturbations sensori-motrices et comportementales générées par l'utilisation du téléphone portable lors de la conduite automobile et de mieux comprendre les mécanismes cérébraux impliqués dans ces processus de détérioration.

Méthodologies - Etapes

La recherche s'appuie sur la mise au point et la réalisation de tests comportementaux et électrophysiologiques, avec ou sans utilisation d'un téléphone portable, afin de repérer les différentes étapes cognitives qui sous-tendent l'activation sensori-motrice. Une vingtaine de sujets, équipés d'un casque muni de capteurs permettant de procéder à l'enregistrement de l'activité électrique cérébrale, sera soumise à des exercices de détection de stimulus visuels visant à mettre en évidence l'influence de différents paramètres tels que :

  • La complexité de la tâche sensori-motrice (tests de discrimination simple et tests d'orientation)
  • Différents types d'usage du téléphone (complexité de la conversation, maintien du téléphone, composition du numéro)

Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

CERMEP Centre d'Examen de Recherche Médicale d'Émissions de Positions.
UPRES EA 1880 Unité de Recherche Neurologie Fonctionnelle de l'Université Claude Bernard, Lyon 1
Société EZUS-LYON 1 S.A filiale de l'Université Claude Bernard, pour la gestion des crédits.

Principaux intervenants

Date de début / Durée

1999 sur une durée de 2 ans

Documents à disposition