Tester les possibilités d'utilisation du simulateur de conduite comme outil de sensibilisation à la sécurité routière.

mobilit-2.jpg

Les simulateurs de conduite sont largement utilisés dans le domaine de l'initiation à la conduite automobile auprès des futurs conducteurs que ce soit dans le cadre d'une sensibilisation (action dans les lycées) ou en formation (auto-écoles).

Ce projet se propose d'étudier et de développer un module logiciel spécifique, exploitant les capacités actuelles des simulateurs, qui permettre à l'utilisateur de comprendre et de tester l'influence de certains paramètres de la conduite dans un ensemble de scénarios d'accidents types.

Méthodologies - Etapes

Le projet comprend 3 étapes :

  • Spécification : Une sélection de situations à risques à intégrer dans le simulateur sera effectuée ainsi que leur classification en thèmes pédagogiques. Le CEESAR apportera son expertise dans le domaine de l'accidentologie. La conception des scénarios et l'assistance variable de la conduite du véhicule devront permettre l'utilisation du simulateur par une large population d'utilisateurs comprenant :
    • Des non conducteurs (élèves de collège),
    • Des apprentis conducteurs,
    • Des conducteurs confirmés,
    • Des conducteurs seniors.
  • Développement : Cette phase comprendra la conception et la réalisation des scénarios retenus. Il s'agit de la création d'une base graphique, de l'animation des composants et de l'enchaînement des événements. L'application devra permettre le rejeu d'un scénario selon plusieurs axes de visualisation ainsi que son analyse paramétrique (temps de réaction, distance de freinage, etc.).
  • Tests et validation : Les scénarios développés seront validés à la fois par FAROS, le CEESAR et le consultant en pédagogie. Cette validation mettra en œuvre un test auprès d'un panel d'élèves d'auto-école.

Cette application devrait permettre à tout utilisateur de prendre conscience, sans risque d'accident réel, des limites physiques de la conduite automobile (distance de freinage, adhérence, etc..). Pour les seniors, sans être un véritable test d'évaluation, cette simulation pourra les sensibiliser aux difficultés qu'ils rencontrent dans la maîtrise de situations fréquemment accidentogènes pour leur population.

Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

FAROS Fabriquant de simulateurs à Lannion (22)

Partenaires scientifiques et techniques
CEESAR (Centre Européen d'Etudes de Sécurité et d'Analyse des Risques).
M. PIFFETEAU Expert pédagogique indépendant
Laboratoire d'Accidentologie, de Biomécanique et d'études du comportement humain du GIE PSA Peugeot Citroën / Renault (LAB).

Principaux intervenants

Chef de projet : Claude WICKY.

Date de début / Durée

2003 sur une durée d'un an

Documents à disposition