70% des utilisateurs de smartphone ou de téléphone au volant lisent ou écrivent des sms.

visuel4(1).png

En textant au volant, on multiplie par 23 le risque d’avoir un accident ou presqu’accident. L’usage des sms au volant est largement démocratisé parmi les habitués de la conduite avec smartphone ou téléphone.

Chaque sms, e-mail et autre Tweet lu ou envoyé détourne notre attention de la route et des dangers potentiels. En plus d’accaparer notre regard, ils monopolisent l’usage de nos mains et nécessitent notre concentration.

Parmi ceux qui utilisent les SMS au volant :

72% lisent et écrivent des SMS,

27%ne font que lire,

51% des utilisateurs qui se sont fait peur ont fait un écart sur la voie,

26% ont fait un freinage brutal,

9% ont eu un accident ou un presqu’accident.

Les e-mails

23% des utilisateurs de smartphone au volant l’utilisent pour lire ou écrire des e-mails.la Moitié d’entre eux les lit sans y répondre.

Les réseaux sociaux

17% des utilisateurs de smartphone au volant vont sur les réseaux sociaux,

39% d’entre eux se contentent de lire les fils de discussion,

61% y participent (Tweets, likes, discussions ou réponses rapides).

Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

Principaux intervenants

Date de début / Durée

A voir aussi