Objectifs et attentes de la Fondation Maif en termes de projets

Les objectifs et les attentes de la Fondation Maif en termes de projets de recherche

Créée par la MAIF, Mutuelle Assurance des Instituteurs de France, la Fondation MAIF a pour mission d'aider au développement de toutes formes de recherches tendant à améliorer la prévention des risques accidentels, quels qu'ils soient. Elle a été reconnue d'utilité publique en 1989 par décret gouvernemental.

Par sa démarche prospective unique, la Fondation MAIF avive la réflexion sur ce que sera la prévention de demain. En étroite collaboration avec la communauté scientifique, elle contribue ainsi à concevoir les innovations génératrices d'une plus grande sécurité et d'une meilleure qualité de vie pour tous.

60386340_L-RyanJLane_iStock2.jpg

Les domaines de recherche

La Fondation a vocation à encourager la recherche dans quatre champs d'études :

1er champ d’étude : les risques liés à la mobilité, dont ceux liés à l'automobile sont certes la dimension la plus notable, mais qui ne s'y limitent pas : la sécurité des deux-roues, du piéton font aussi partie du champ. 

2ème champ d’étude : les risques qui concernent la vie quotidienne y compris les impacts des technologies nouvelles, sous leur double aspect : prévention des accidents domestiques proprement dits et sécurité des personnes et des biens dans l'espace privé. 

3ème champ d’étude : les catastrophes et risques naturels, mais dont précisément l'intervention humaine tente de prévenir l'occurrence, de minimiser les dommages.  

4ème champ d’étude : les risques numériques, et plus spécifiquement tout ce qui peut présenter un danger pour les personnes du fait de l’utilisation à leur insu d’informations les concernant. 

Caractéristiques attendues des propositions de recherche 

Au regard de son statut de Fondation reconnue d’utilité publique, la communication sur l’objet et les résultats de la recherche, de même que le développement d’applications au bénéfice des institutions et des citoyens, sont des éléments constitutifs de son engagement.

Si la confidentialité s’exerce sur les méthodes, les propriétés existantes, et d’une certaine mesure sur le calendrier des travaux ou des publications, le principe est celui de la transparence et de la communication des conclusions du projet vers le grand public.

Les propositions de recherche devront également avoir des objectifs bien identifiés et des perspectives de communication ou d’application assez précises et concrètes. Les propositions intégrant des dimensions de développement expérimental seront examinées avec grand intérêt. Le caractère innovant des solutions permettant d’améliorer la sécurité des personnes et des biens dans les domaines proposés est indispensable.

Le recours à des expérimentations associant les citoyens est apprécié.

Les recherches peuvent être proposées par une ou plusieurs équipes, voire associer des partenaires industriels. Par contre, le projet devra être présenté dans le cadre d’un dossier unique et porté par un seul responsable identifié. 

Si l’activité de financement de projets de recherche exercée par la Fondation MAIF se situe dans le champ de la TVA, elle en est exonérée. Les budgets de projets proposés ne devront donc pas comporter de TVA.

Le soutien financier de la Fondation MAIF devra couvrir au minimum 25% du coût total du projet de recherche. Pour information, à ce jour, les soutiens de la Fondation se situent en général entre 50 et 250 k€.

La durée de mise en œuvre du projet sera comprise entre 12 et 36 mois.


A voir aussi