Quelles sont les différences de comportements dynamique et acoustique entre les véhicules thermiques et les véhicules électriques en matière de sécurité ?

endorse2.jpg

Quelles sont les différences de comportements dynamique et acoustique entre les véhicules thermiques et les véhicules électriques en matière de sécurité ?

Principale conclusion en matière de sécurité routière : Les piétons et les cyclistes ont du mal à discerner la présence d'un véhicule électrique en zone urbaine qui roule à moins de 30km/h.

La dynamique des véhicules

Il n'y a pas de différence significative de comportement dynamique entre véhicules thermiques et électriques de même gamme ou de même puissance.

Emissions acoustiques intérieures

Il n'y a pas d'impact significatif du type de véhicule en termes de niveau sonore perçu par le conducteur. Ce dernier estime sa vitesse avec la même précision, y compris en situation d'accélération ou de décélération.

les études ont également révélé que, quel que soit le type de moteur, il est complexe, même pour des pilotes professionnels, de conserver une vitesse constante avec le compteur masqué. Les écarts, surtout à faible vitesse sont importants en relatif : +/- 30%.

Emissions acoustiques extérieures

Il y a une différence significative de la perception du niveau sonore des véhicules électriques lorsqu'ils roulent à moins de 30km/h. Les véhicules électriques sont particulièrement inaudibles en milieu urbain ce qui augmente potentiellement le risque pour les piétons et les cyclistes.

Ce risque n'est que très peu réduit par l'utilisation de bruiteurs artificiels car le son n'est pas naturellement associé par les piétons à un véhicule. Les personnes entendent l'avertisseur mais ne pensent pas qu'il s'agit d'une voiture.

Pour en savoir plus sur les véhicules électriques, cliquez ici !