Les voitures autonomes ne relèvent plus désormais d’une idée futuriste. Les systèmes d’assistance à la conduite sont de plus en plus sophistiqués.

voitureautonomeLS2.jpg

Que se passera-t-il en cas de défaillance de la machine ? Comment le conducteur en sera informé ? Comment devra-t-il reprendre le contrôle ?

L’équipe de recherche du CI2N (Centre d’Investigations Neurocognitives et Neurophysiologiques ) de l’Université de Strasbourg va étudier si les conducteurs des véhicules autonomes ou semi-autonomes sont aptes à gérer un nombre croissant de signaux d’avertissement et s’ils sont capables de reprendre le contrôle du véhicule en toute sécurité.

Cliquez ici pour en savoir plus !