Nos objets connectés sont-ils dignes de confiance ?

DIGITEMIS et la Fondation MAIF proposent une labellisation des objets connectés, transparente et à la disposition de tous !

629776586-ipopba_iStock2.jpg

Aujourd’hui, nous possédons tous au moins un objet connecté. Ils font partie de plus en plus de notre quotidien : montres, balances, smartphones, même nos brosses à dents sont connectées. Mais ces objets, protègent-ils bien nos données personnelles ?

Quelques réponses en images avec les experts en cybersécurité, DIGITEMIS qui développent une plateforme pour analyser les flux de données issues de ces objets afin de vérifier leur conformité à la législation et mieux informer le consommateur. 

Le plateforme IoTrust s’appuie sur un référentiel composé de 17 critères qui permettent d’établir un label (de A à D). Ainsi, le consommateur peut s’assurer du respect (ou pas) du droit en vigueur concernant la protection des données personnelles.

Ce label vérifie que l’utilisateur soit bien informé sur l’utilisation de ses données, dans les notices d’installation par exemple, qu’il puisse donner son accord ou pas sans que le fonctionnement de l’objet ne soit altéré, ou que les flux d’information soient en relation avec l’utilité de l’objet.

Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici !

A voir aussi