L’économie collaborative, quels sont les risques ?

Création d’un label pour identifier les plateformes issues de l’économie collaborative qui suivent les bonnes pratiques afin de protéger leurs utilisateurs.

utilisateursdeblablacar,plateformedel'economiecollaborative.jpg

Que couvrent réellement les contrats et les conditions générales d’utilisation des plateformes de l’économie collaborative ?

Telle est la question sur laquelle s’est penchée l’équipe de recherche du Centre des Droits et Perspectives du droit de l’Université de Lille.

Plus de 150 sites de l’économie collaborative ont été analysés afin de comparer leurs conditions générales d’utilisation. 

Une enquête quantitative auprès de 1 500 répondants et une enquête qualitative auprès de 34 personnes ont été menées pour identifier les risques et les bonnes pratiques de l’économie collaborative.

4 secteurs ont été étudiés : le logement, le transport, les échanges de biens ou de services et les finances. L’équipe propose de décerner un label qualité aux plateformes qui adoptent un certain nombre de bonnes pratiques. L’évaluation se fait sur la base d'une grille composée de critères principaux et de sous-critères (voir plus bas).

  • Le label d’or est attribué aux plateformes répondant à au moins 7 critères principaux et à au moins 7 sous-critères.
  • Le label d’argent est attribué aux plateformes répondant à au moins 5 critères principaux et à au moins 5 sous-critères.
  • Le label de bronze est attribué aux plateformes répondant à au moins 2 critères principaux et à au moins 2 sous-critères.

Découvrez le classement des plateformes vertueuses, EcoLab, bonnes pratiques et économie collaborative

Voici les 14 bonnes pratiques principales identifiées par l’équipe :

Pour plus d’information, découvrez le 3ème numéro de la Revue Juridique de l’Economie Collaborative, Economie Collaborative : Qu’est-ce qu’une plateforme vertueuse ? ci-dessous.

A voir aussi