Appuyer sur le bouton RESET pour transformer le numérique

Vers un numérique plus équitable, plus démocratique, plus émancipé, qui donne une impulsion à l’économie et à l’action publique

www-et-un-humain-et-ses-donnees.jpg

Les premières promesses du début ont été tenues, et puis le numérique est parti à la dérive : trop d’infox ou d’'abus de nos données personnelles à des fins publicitaires et commerciales ainsi que la centralisation des pouvoirs par une poignée d’acteurs. 

Fort de ces constats, un collectif d’acteurs français du numérique lance un appel à tous les protagonistes du net à travers une tribune qui appelle à : « réinventer le numérique »

Chercheurs, responsables d’entreprises, d’associations, d’organisations publiques – il leur demande de redéfinir le numérique pour repartir de zéro afin que le Net devienne plus démocratique, plus équitable, plus émancipé et qu’il booste l’économie et les actions publiques. Dès aujourd’hui, il propose d’appuyer sur le bouton RESET

Pourquoi maintenant ?

Selon le collectif, le numérique est à un moment particulier de son histoire. Il est devenu l’affaire de toute la société. La politique, l’économie, nos vies quotidiennes, nos territoires sont tous sous tension. Ces outils sont désormais aux mains du plus grand nombre, mais en parallèle les GAFAM concentrent, à un niveau sans précédent, une part déterminante des ressources, des données, des revenus et des pouvoirs.

Reprendre le contrôle et engager des actions 

Le collectif s’engage à contribuer par ses actions à l’émergence d’un numérique choisi. Il appelle à :

  • une exploration résolue de nouvelles architectures du réseau Internet et des espaces informationnels du Web,
  • des systèmes d’information écologiques et humains par conception,
  • des services et des modèles économiques qui ne reposent pas uniquement sur la captation de l’attention et des données personnelles.

Selon eux, il faut engager trois actions collectivement :

  1. préciser la liste des défis que le numérique de demain devra relever,
  2. produire des imaginaires souhaitables pour dessiner un numérique dont chacun pourra tirer le plein potentiel,
  3. décrire ensemble les préconisations et outils qui ouvriront la voie à leur réalisation.

Pour ce faire, le collectif invite chercheurs, acteurs publics, dirigeants d’entreprise, innovateurs et concepteurs à souscrire à cet appel et à prendre part à cette transformation. Il est temps de décrire ensemble le numérique que nous voulons.

Premiers signataires du collectif :

Nathalie Collin, directrice adjointe chargée du numérique et de la communication au Groupe La Poste 

Pascal Demurger, directeur général du Groupe MAIF 

Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole de Lyon 

Daniel Kaplan, fondateur de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING)

Pierre-Marie Lehucher, président de Tech in France et PDG de Berger-Lavault   

Philippe Lemoine, président de la FING 

Jacques-François Marchandise , délégué général de la FING

Olivier Mathiot, président de The Camp 

Antoine Petit, président du CNRS 

Olivier Sichel, fondateur de la Digital New Deal Foundation 

Salwa Toko, présidente du Conseil national du numérique

Pour vous aussi signer la tribune rendez-vous sur le site de RESET.