Dispositifs – Comment choisir ?

Il faut bien réfléchir avant acheter un dispositif de retenue pour l'enfant, comparer, prendre conseil... et ne pas hésiter à mettre le prix.

Agence004-025.jpg

Le système de retenu des enfants

Le port de la ceinture pour les enfants est obligatoire, systématique et non négociable, quelle que soit le longueur du trajet. L'efficacité des dispositifs de retenue des enfants, pour être maximale doit s'adapter à leur morphologie. La nouvelle norme R129 (ou Isize) lancée en juillet 2013 renforce la sécurité des enfants en voiture en imposant un système de de fixation Isofix, en classant les sièges selon la taille de l'enfant et non plus son poids et en allongeant la période obligatoire d'installation dos à la route (15 mois et 80 cm minimum). cette norme remplacera progressivement le standard R44.

Groupe 0 : de la naissance à 10 kg / jusqu'à 70 cm

Lit nacelle : Le lit nacelle doit être installé le long du siège arrière, perpendiculairement à la route. L'enfant peut voyager en position allongée mais ce dispositif est plus encombrant et moins sûr que le siège "dos à la route" car il ne protège pas l'enfant des risques inhérents à la fragilité de son rachis cervical.

Autre inconvénient de ce type de dispositif : sa durée d'utilisation relativement courte. En effet, il est souvent abandonné dès l'âge de 6 mois, car l'enfant devient trop grand ou a envie d'une position semi-assise.

L'installation du lit-auto

Il doit être correctement fixé au véhicule, en respectant scrupuleusement les consignes du fabricant. Il est soit équipé de sangles qui utilisent les points d'ancrages des ceintures de sécurité, soit maintenu par les ceintures de sécurité.

L'installation de l'enfant dans son lit-auto

Vérifiez méthodiquement que le système de maintien est fermé : filet de protection ou bandeau attaché. Sinon, en cas de choc ou de freinage brutal, l'enfant pourra être éjecté de son lit.

Installé dans ce dispositif, le nourrisson ne doit jamais faire face à la route : en cas de choc, il ne serait plus protégé. Son cou et sa tête auraient en effet à subir des efforts supérieurs au seuil de tolérance propre à cet âge.

Siège auto : à placer impérativement dos à la route, idéalement à l'arrière. Les efforts subis par le cou de l'enfant, en cas de choc, sont fortement diminués; les mouvements de la tête et du torse sont faibles et les efforts sont répartis sur l'ensemble du corps.

Lors de l'achat si une démonstration d'installation est possible, alors n'hésitez pas à la demander. Dans tous les cas, consultez attentivement la notice d'emploi et soyez particulièrement vigilant aux instructions concernant le passage des sangles et le réglage des harnais

Après avoir installé votre enfant dans son siège, vérifiez que les sangles sont bien ajustées et accrochées et... n'oubliez surtout pas de boucler le harnais une fois correctement positionné.

Si votre bébé pleure et que vous avez l'impression qu'il serait mieux détaché et dans vos bras, préférez sa sécurité en le laissant dans le dispositif...

Attention !

Conformez-vous aux indications du constructeur si votre véhicule est équipé de l'Air-Bag. Le cas échéant, installez l'enfant à l'arrière ou désactivez le système. Pratique, ce siège permet de porter l'enfant même endormi, entre la voiture et la maison, et de l'utiliser dans d'autres situations. Contre indication : les nouveaux-nés souffrant d'affections très rares qui nécessitent une position allongée (apnée positionnelle, syndrome P. Robin...).

Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg / jusqu'à 80 cm 

Version sur dimensionnée du précédent, ce siège permet de transporter l'enfant dois à la route, dans une position semi-allongée.Il doit être installé dans les mêmes conditions que le siège du groupe 0.

Groupe 1 : 9 à 18 kg / jusqu'à 1 m 

Siège-auto muni de harnais ou siège baquet

C'est le dispositif le plus fréquemment utilisé pour cette tranche d'âge.

Certains sièges offrent la possibilité d'améliorer le confort et la sécurité de l'enfant : présence d'un appui-tête modulable, réglage facile des harnais.

D'autres sont évolutifs et s'adaptent au changement morphologique de l'enfant : c'est le cas des dispositifs réglables en largeur. A l'étranger, il existe pour cette classe d'âge, des dispositifs qui peuvent être installés "dos à la route" permettant leur utilisation jusqu'à l'âge de 3 ans.

Il faut s'attendre en France à une évolution de ce type concernant le transport des enfants de moins de 4 ans.

L'installation du dispositif

Les sièges doivent être installés à l'arrière du véhicule. Ils peuvent être attachés par des sangles fixées directement aux points d'ancrage étant parfois difficilement accessibles, préférez les dispositifs qui sont de plus en plus équipés de systèmes permettant leur fixation par la ceinture trois points. Il faut vérifier que le siège est bien stable, afin d'éviter son pivotement lors d'une décélération brutale. Un dernier conseil : une fois le dispositif correctement installé, évitez les manipulations du système de fixation, afin d'échapper à tout risque d'erreur.

Rappel

En aucun cas, vous ne pouvez installer face à la route un enfant de moins de 10 kg.

L'installation de l'enfant dans un siège-harnais ou "à baquet"

L'enfant est maintenu dans son siège grâce à un harnais. Préférez les harnais à 5 points car l'enfant bénéficie d'une sangle d'entre-jambe qui évite tout risque de sous-marinage. En l'absence de sangle d'entre-jambe, vérifiez que le siège présente une bosse d'assise qui empêchera l'enfant de glisser sous son harnais.

Plus rare, mais efficace : le siège réceptacle ou "à tablier bouclier"

Il se présente comme un siège, mais le maintien de l'enfant est assuré par une tablette bouclier, placée devant lui. L'ensemble est retenu au véhicule par l'intermédiaire des ceintures deux ou trois points. Il faut vérifier que les sangles de la ceinture passent correctement dans les encoches prévues à cet effet.

Groupe 2 : 15 à 25 kg et Groupe 3 : 22 à 36 kg/jusqu'à 1 m 50

La taille et la corpulence de l'enfant imposent  de l'installer dans un siège ou sur un coussin rehausseur jusqu'à ses 10 ans

Réhausseur et ceinture 3 points

Le rehausseur combiné avec la ceinture trois points est un dispositif homologué depuis 1985 en France. Il est conçu pour les enfants de plus de 18 kg et permet d'adapter le passage de la ceinture 3 points traditionnelle à la taille et au poids de l'enfant.

Mise en garde

Il est inquiétant de constater que 7 % des enfants utilisent le rehausseur alors qu'ils sont trop petits pour ce dispositif.

    • Même si l'enfant a atteint l'âge requis pour l'utilisation de ce dispositif, continuez à le transporter dans son siège si son poids est inférieur à 15 kg et s'il est de petite taille.

Pour plus de sécurité, il est préférable de choisir un rehausseur avec un dossier qui limite l'amplitude des mouvements en cas de choc. D'autre part, l'appui-tête et les accoudoirs sur les côtés vont apporter un confort supplémentaire et garantir un passage correct de la sangle ventrale de la ceinture.

La disposition des ceintures n'est pas exactement la même dans tous les types de voitures. Il faut en tenir compte lors de l'achat du dispositif. Il est donc souhaitable d'essayer le rehausseur dans votre voiture avant de l'acheter. Lors de ces essais, il faut installer l'enfant dans le rehausseur et vérifier que le dispositif convient.

Ne pas oublier

    • Vérifier le bon positionnement de la ceinture : elle doit bien passer à l'angle de la cuisse et du bassin et le baudrier de l'épaule doit passer sur la clavicule pour ne pas gêner le cou de l'enfant.

Si le rehausseur est muni d'accoudoirs, il faut toujours vérifier que la sangle ventrale passe en dessous de ceux-ci, comme l'indique le dessin.

Important !

L'abandon du rehausseur pour la seule utilisation d'une ceinture traditionnelle trois points dépend plus de la taille et du poids de l'enfant que de son âge réel. En effet, certains enfants peuvent utiliser la ceinture un peu plus tôt s'ils sont grands et pèsent plus de 25 kg. Mais d'autres enfants de 10 ans, doivent continuer à utiliser un rehausseur pour être correctement maintenus par la ceinture trois points.