1. Accueil
  2. Showroom
  3. CultuRisk

C’est quoi la scopophobie ? – CKFD Episode 10

Nos données personnelles nous échappent, quelle est la solution de Franck et Didier ?

homme déguisé en espion pour montrer des publicités suggérées par nos smartphones

Créé le 19/08/21

Nos données personnelles nous sont chères mais souvent vendues aux enchères ! Franck et Didier ont l’impression d’être observés et écoutés, ils frôlent les limites de la paranoïa…Les smartphones, les pcs, les objets connectés sont capables d’envoyer nos données personnelles à des tiers sans qu’on le sache. Comment vont-ils contourner le problème pour rester plus zen ?

Les données personnelles sont captées via nos objets connectés par des sites externes et nous avons parfois l’impression d’être sur écoute ou d’être observés. Ils captent nos paroles et nous proposent des achats en fonction de nos conversations. Qui n’a pas eu l’impression de parler de quelque chose et de le retrouver plus tard proposé à l’achat sur le fil d’actualité d’un réseau social ? Nous voyons de plus en plus de publicités « sur mesure ». Y a-t-il un moyen pour faire face à la récupération de nos données personnelles pour les fins du marketing, voire se protéger des pratiques encore plus douteuses ?

Les données personnelles et la Fondation MAIF

A la Fondation MAIF pour la recherche, nous pensons que nous devons avoir la maitrise de nos données personnelles. Depuis plusieurs années, nous essayons de sensibiliser le plus grand nombre aux problèmes associés aux téléchargements d’applications qui demandent nos données en retour de leur gratuité. Tout est dit dans les conditions générales d’utilisation – mais qui les lit réellement ? Il est plus simple, mais moins sécurisant, de descendre en bas de la page et cliquer sur accepter, n’est-ce pas ?

Quid des données personnelles issues de nos objets connectés ? Nous avons financé un projet qui vise la labellisation des objets connectés et le niveau de confiance que nous pouvons leur attribuer. Nous travaillons également en collaboration avec l’Association Prévention MAIF et les spécialistes de la création d’outils pédagogiques au service de l’individu et de projets sociaux et solidaires, La Boussole, pour créer une application ludique qui sensibilise les jeunes à la protection des données personnelles. Cette application leur permettra de prendre conscience des risques, faire des choix et changer leur comportement s’ils le jugent utile.

Nous nous intéressons aussi au parcours que suivent nos données issues des objets connectés. Où vont-elles ? Quelle est leur finalité ? Nous avons soutenu les recherches de la start-up rochelaise Panga avec 2 projets : un premier qui permet de visualiser toutes les connexions issues d’un objet connecté, et un deuxième qui propose d’utiliser des avatars numériques pour masquer nos données pendant nos navigations sur Internet. Panga a donc créé PYGuard (Protect Yourself Guard), un boitier qui se connecte sur la box internet et qui rend possible la captation de tous les flux issus des objets connectés, des smartphones et des ordinateurs du domicile. Il peut analyser les données et déterminer si elles sont sensibles, bloquer les publicités, les traqueurs et prévenir la fuite des données personnelles. Regardez la démonstration en images !

Et vous ? Comment allez-vous protéger vos données personnelles ?

A voir aussi