1. Accueil
  2. Actualités
  3. Actualités

La récolte de nos données personnelles

Les GAFAM siphonnent nos données personnelles, c’est leur matière première !

activité smartphone

Créé le 27 octobre 2021

Il faut arrêter de se voiler la face. Aujourd’hui, nous savons tous que les GAFAM récoltent nos données en échange de la gratuité de leurs produits. Soyons très clairs, si vous possédez un smartphone avec des applications, si vous avez des comptes sur les réseaux sociaux et si vous utilisez un moteur de recherche – toutes les manipulations et opérations que vous faites sont enregistrées, analysées et traitées. Le simple fait de consulter une page web ou d’aimer un commentaire suffit à laisser une trace de vos données.

Officiellement, les GAFAM récoltent les informations afin de proposer une meilleure expérience utilisateur. Mais leur modèle économique repose sur la monétisation des données numériques et leur revente à des tiers pour une publicité ciblée. Les systèmes de collecte de données personnelles sont si complexes qu’il est quasiment impossible pour l’utilisateur d’empêcher leur récolte. Nous pouvons, en revanche, prendre conscience des traces que nous laissons sur Internet et essayer de mieux maîtriser nos données personnelles.

La protection des données personnelles est une préoccupation de longue date pour la Fondation MAIF. Nous avons inscrit les risques numériques dans nos axes de recherche en 2014. Depuis cette date, nous avons soutenus 11 projets scientifiques afin de prévenir les risques numériques, dont 9 portant sur la protection des données personnelles. Prendre conscience des dangers et des risques liés à la transmission de nos données nous paraît si important que nous l’avions choisi comme thème de notre carte de vœux en 2018.

Un scénario original qui a peut être influencé un des géants des GAFAM, comme semble le confirmer cette publicité de 2021 …

Nous n’irons pas jusqu’à dire que nous les avons inspiré, nous vous laissons juger par vous-mêmes…

Dans le même esprit, nous avons également mis les données personnelles au cœur de nos actions lors de la 3e édition du Concours Grand Angle sur le thème, « Données personnelles, des pratiques qui interpellent ! » Retrouvez les lauréats ici !

Aujourd’hui nous finançons la recherche scientifique pour mieux sécuriser nos données personnelles. Prenez par exemple la solution PY GUARD qui identifie les traces que nous laissons involontairement ou non sur Internet. PY GUARD permet à l’utilisateur d’anonymiser ses données pour empêcher leur propagation vers des sites tiers et propose aussi d’utiliser un avatar numérique qui délivre seulement les données nécessaires en fonction des catégories de sites et de leur fiabilité. Les créateurs espèrent commercialiser leur solution innovante en 2022.

Des applications gratuites pour mieux sensibiliser aux risques

Nous travaillons sur une application pour sensibiliser les adolescents à l’importance d’une utilisation équilibrée de leur smartphone. Cette application permettra aux jeunes d’analyser leurs propres pratiques numériques en les comparant avec celles de leurs pairs.

Une autre application ludique propose un jeu d’enquête aux adolescents plus jeunes afin de les sensibiliser aux dangers du numérique. Au fur et à mesure de sa progression, le joueur se rend compte que l’enquête utilise des indices liés à sa propre activité numérique et les risques associés.

Nous aidons également à développer une application qui permettra aux utilisateurs d’identifier les images publiées sur Internet pouvant affecter leur vie privée et nuire à leur image personnelle. Inscrite dans le respect de la réglementation européenne sur les données personnelles, cette application sera capable de scanner toutes les images présentes dans la mémoire du smartphone, ainsi que les images publiées sur les réseaux sociaux afin d’alerter leur propriétaire sur les risques potentiels d’interprétation négative.

Pour rester au courant de l’actualité de la Fondation MAIF et être alerté des sorties de ces applications qui protégeront vos données personnelles, abonnez-vous à notre newsletter !


A voir aussi