Mieux comprendre le rôle de la voiture dans le processus de "déprise" chez les personnes vieillissantes.

mobilit-2.jpg

La voiture semblant avoir un statut très particulier dans la trajectoire du vieillissement, la "démotorisation" peut constituer l'un des marqueurs d'une "déprise", c'est à dire d'une phase de réorganisation de la vie par des stratégies de compensation à certains effets du vieillissement pour éviter les effets des dépendances fonctionnelles et l'amenuisement du sentiment d'autonomie.

La recherche se propose donc :

  • De contribuer à mieux comprendre le rôle de la voiture dans le processus de déprise chez les personnes vieillissantes.
  • D'améliorer la connaissance des pratiques et des représentations de la voiture pour cette population en construisant une typologie des modes de conduite qui pourrait ultérieurement être reliée à une typologie des risques.
  • De proposer des éléments d'information pour constituer des modalités de sensibilisation dans des "groupes d'expression" selon les avancées de l'âge.

Méthodologies - Etapes

Deux étapes sont envisagées :

  • Approche statistique simple afin d'évaluer les données françaises et de les croiser avec les données européennes.
  • Approche compréhensive au travers d'entretiens approfondis auprès d'une cinquantaine de personnes âgées de 65 à 85 ans réparties équitablement entre les deux sexes et entre les différents types d'habitat (urbain, péri-urbain, rural). Cette phase d'entretiens sera complétée par l'observation directe de la pratique en conduite automobile de quelques individus (10 au total) et par la tenue systématique par quelques conducteurs (10 au total) d'un carnet de bord routier.

Code du projet

Organismes de recherche et partenaires

CERS (Centre d'Etudes sur les Rationalités et les Savoir) - Université de Toulouse-le Mirail.

Principaux intervenants

Date de début / Durée

2000 sur une durée d'un an et demi

Documents à disposition