Inscription à la lettre d'information

Accueil > La fondation vous informe > Informations > Vu dans la presse Littoral (projet JOHANNA) : vers une prédiction des coûts liés aux submersions marines.

Littoral (projet JOHANNA) : vers une prédiction des coûts liés aux submersions marines.

Articles la-fondation-vous-informe Fondation MAIF

Le projet JOHANNA, cofinancé par la Fondation MAIF et le BRGM, a permis d’avancer dans la connaissance des coûts des submersions marines lors des tempêtes, grâce aux données des compagnies d’assurance.

Le projet JOHANNA, conduit en partenariat entre le BRGM et l’UBO (laboratoire LETG-Géomer), et financé par Fondation MAIF pour la recherche, a permis la réalisation d’une thèse de doctorat (C. André, 2013).

Ce travail a reposé sur l’analyse des conséquences, en termes de dommages liés à la submersion et au choc des vagues, lors de deux événements de tempête (Johanna, le 10 mars 2008 et Xynthia, le 28 février 2010). Les résultats mettent en avant le fait que la majorité des dommages de ces deux tempêtes sont liés à la submersion, et touchent essentiellement le second œuvre. Les données reccueillies ont permis de tester différentes méthodes de modélisation statistique afin de mettre en place des modèles de prédiction des coûts de futures tempêtes. 

Encourager la prévention individuelle

De même, sachant que les dommages au bâti associés à des événements de submersion affectent essentiellement le second œuvre, quelques bonnes pratiques à l’échelle de la construction individuelle seraient à encourager, pour prévenir les dommages liés aux inondations :

  • La surélévation du plancher par rapport au terrain, et suivant les hauteurs d’eau attendues, la mise en place de batardeaux ou la non-utilisation des rez-de-chaussée.
  • La non utilisation de matériaux de second œuvre particulièrement vulnérables à l’inondation.
  • La mise en place d’équipements spécifiques en hauteur tels que les réseaux électriques descendants.
  • En outre, dans le cas des submersions marines, il serait utile d’adapter les matériaux du plancher et des cloisons pour limiter la corrosion des métaux liée à la présence d’eau salée.

 

Littoral : vers une prédiction des coûts liés aux submersions marines

JOHANNA : vers une prédiction des coûts des dommages liés aux submersions marines et aux vagues lors des tempêtes.

Sud Ouest se fait l'écho de cette recherche

 

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation.