Des bus plus sécurisés grâce à de nouvelles capacités de vision

Les nouvelles technologies peuvent aider les chauffeurs de bus à mieux voir et maîtriser leur environnement et détecter les autres usagers

GettyImages-680867231--Qing-Zhou-EyeEm_2.jpg

Les systèmes de détection LiDAR ¹ équipent de plus en plus les véhicules légers, cependant les véhicules routiers et urbains en disposent très rarement. Ce projet propose d’équiper des bus afin de détecter les autres usagers de la route dans les zones d’angles morts situés à l’avant des véhicules urbains. Grâce à ces solutions d’anticipation de collision, l’équipe espère réduire le nombre d’accidents corporels et matériels de 50%, et éviter 100% des accidents liés aux rétroviseurs extérieurs tels que la casse, choc avec des piétons, ou véhicules.

Lumière sur la LiDAR

Le projet emploiera les systèmes d’anticipation de collisions par technologie LiDAR¹ Savety Front. Composé de capteurs intelligents, le système alertera le conducteur lorsqu’un risque de collision avec un véhicule, un cycliste ou un piéton sera détecté. L’anticipation de collision est basée sur la comparaison de trajectoires qui tiennent compte de la position, de la vitesse et de la direction des usagers. Le système permet de détecter à 100% la proximité d’un usager ou d’un véhicule et il différencie un usager qui représente un danger potentiel de collision d’un autre qui n’en représente pas. L’alerte ne se déclenche que si le risque de collision est réel. L’avantage du LiDAR¹ est qu’elle est la seule technologie capable de détecter un piéton ou cycliste dans toutes les conditions, même de nuit ou par temps pluvieux.

La rétro-vision qui fait avancer la sécurité

Seconde innovation : les rétroviseurs des bus seront remplacés par des caméras et des écrans haute définition et un système d’aide à la conduite sera installé (homologué R46 par l’UTAC²). La retro-vision par caméra offrira une visibilité maximale et une meilleure ergonomie, fonctionnera de jour comme de nuit, par tous les temps et dans tous les environnements de conduite. A la différence des rétroviseurs classiques, les écrans intérieurs suppriment l’éblouissement et s’ajustent automatiquement pour assurer une visibilité optimale quelles que soient les conditions de luminosité. En plus, le système permettra de diminuer les coûts, via l’abaissement de la consommation de carburant grâce un meilleur aérodynamisme et une réduction des coûts de maintenance.

Méthodologie

L’étude sera menée sur une année découpée en 4 campagnes distinctes (une par saison) auprès d’un panel de conducteurs volontaires. 2 lignes de bus (avec 10 bus maximum par ligne) qui circulent en milieu urbain ayant un taux d’accidents élevé seront mis à l’épreuve pendant chaque campagne. L’étude permettra également d’étudier les perceptions et les usages du système par les conducteurs de bus : comment acceptent-ils ces nouvelles technologies quel l’impact ont-elles sur leur travail.

¹ (anglicisme technique, light detection and ranging - soit en français, détection et estimation de la distance par la lumière)

²Union Technique de l’Automobile, du Motocycle et du Cycle


Code du projet

Mobilité Urbaine et Intelligence Artificielle

Organismes de recherche et partenaires

KEOLIS Lyon

TUBA

Vision Systems

Myakiatto SAS

Principaux intervenants

Philippe HARDY, Responsable de l'Innovation KEOLIS

Date de début / Durée

SEPTEMBRE 2018, 12 mois

A voir aussi