Trottinettes électriques en milieu urbain

Infographie - Qui sont les usagers de trottinette électrique ?

jeune homme à trottinette électrique en milieu urbain

A mi-chemin entre les véhicules et les piétons, les engins de déplacement personnel sont de plus en plus nombreux dans les villes où le risque d’accident est élevé.

Qui sont les utilisateurs de ces engins ? Existe-t-il un profil type ? C’est tout l’objectif du projet mené par l’Ifsttar et l’Université de Patras et soutenu par la Fondation MAIF qui vise à améliorer la connaissance des engins de déplacement personnel, plus particulièrement les trottinettes électriques. 

Profil type d’un utilisateur de trottinette électrique

L’équipe de recherche a mené une enquête auprès de 459 répondants pour caractériser les utilisateurs de trottinette électrique à Paris. Selon les résultats de l’enquête, le profil type est un jeune homme de moins de 30 ans, célibataire, étudiant et utilisateur occasionnel de la trottinette électrique, sans en être propriétaire. 97 % des interrogés sont français, et 56 % vivent à Paris intra-muros.


Comportement des usagers des trottinettes électriques dans le détail…

93 % d’utilisateurs de trottinettes électriques sont des usagers exclusifs en free-floating, mais la trottinette n’est pas leur principal moyen de locomotion. Entre 70 et 80 % des répondants utilisent les transports en commun ou encore la marche à pied pour se rendre à leur destination plus de 3 fois par semaine. La trottinette électrique est préférée pour les trajets relativement courts, majoritairement moins de 15 minutes. Il s’agit des trajets occasionnels, le plus souvent pour se balader ou pour le loisir. L’économie de temps est très importante pour 75% des répondants, tout comme l’aspect ludique de la trottinette qui l’est pour 52 % des répondants.

Point sur la situation actuelle des trottinettes électriques en free-floating

Les grandes villes s’en saturent et la capacité des collectivités à réguler leur utilisation ne peut pas suivre leur adoption par des usagers. Actuellement à Paris, il existe 12 start-ups de free-floating qui comptent dans leurs rangs à peu près de 20 000 trottinettes mises à la disposition du grand public. Cette industrie qui n’existe que depuis 2 ans est en plein expansion, mais n’est pas sans problème y compris pour les sociétés de location. Avec une durée de vie de 1 mois en moyenne, le matériel se dégrade très vite car les trottinettes électriques ne sont pas adaptées à une utilisation aussi intensive, sans parler des actes de vandalisme qu’elles peuvent subir.

Bientôt, la Mairie de Paris pourrait prendre des mesures pour apaiser la situation en limitant le nombre de trottinettes disponibles. Le décret pour encadrer la législation concernant l’utilisation des trottinettes est en cours de finalisation - affaire à suivre !

A voir aussi