Les appendices rigides amplifient la rotation de la tête en cas de choc, ce qui est particulièrement dangereux.

twitter-In-Stream_Wide___lego-1205178_1920.jpg

L'équipe Biomécanique de l'Université de Strasbourg nous alerte sur des modèles de casques vélo qui incluent des appendices fixés de manière rigide.

Ces casques respectent la norme EN1078 en vigueur en France mais les chercheurs les jugent dangereux en cas de choc oblique, cas le plus fréquent, qui n'est pas pris en compte dans la norme actuelle.

Pourquoi de type de casque est-il plus dangereux ?

Parce que la communauté scientifique s'accorde à dire que les lésions occasionnées au cerveau humain sont plus graves du fait de l'accélération rotatoire imposée à la tête lors d'un choc.  Les appendices externes peuvent largement amplifier cette accélération particulièrement délétère.

L'équipe de Strasbourg a rédigé une note scientifique à l'attention des autorités en charge de la sécurité routière.

Découvrez le projet EuroNcasque de l'équipe Biomécanique de l'Université de Strasbourg