3 semaines pour mieux dormir

Développement d’un programme ludo-éducatif à destination des adolescents pour les aider à mieux gérer leur sommeil.

adolescente lisant un smartphone au lit

Crée le13/11/2020

Convention du projet en cours de signature.

Le manque de sommeil et la surutilisation des écrans en soirée sont devenus pratique courante chez les adolescents et les jeunes adultes.

C’est un facteur de risques à considérer dans plusieurs domaines : comportement sur la voie publique, pratique d’activités sportives, relations interpersonnelles, alimentation, gestion du stress… 

Le sommeil de l’adolescent : un constat alarmant…

Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Un besoin vital car en lien avec notre santé physique et psychique. Les rythmes et modes de vie de nos sociétés actuelles induisent une réduction des temps de sommeil. En France, plus d’un adolescent sur deux présenteraient une dette chronique de sommeil de l’ordre de 2heures par jour.

…aux conséquences multiples

De manière alarmante, les études utilisant l’imagerie cérébrale ont mis en évidence que la réduction de la durée de sommeil était corrélée avec une réduction de matière grise des lobes frontaux. Même si les conséquences à long terme de ce manque de sommeil sur le développement cérébral restent inconnues, leurs répercussions au quotidien sont lourdes : dégradation des performances cognitives, décrochage scolaire, accidents de la route ou dans leur pratique sportive, conduite à risque liée à la consommation d’alcool ou de drogues.

Agir et prévenir

L’éducation au sommeil est un moyen d’engager les adolescents dans une démarche de changement et de régulation de leur rythme éveil/sommeil. Afin de mobiliser une même classe d’âge sans distinction socio-économique la réalisation de programmes d’éducation à la santé en milieu scolaire est une réelle opportunité.

Deux écueils doivent être évités : se contenter d’augmenter les connaissances des adolescents sans les engager dans une démarche de changement ou agir spécifiquement sur les causes de privation de sommeil sans approche pédagogique.

Un programme éducatif, un challenge collectif

L’équipe de recherche se propose de créer un programme éducatif et afin d’augmenter les chances de réussite, de l’appuyer sur des éléments de ludification, amenant les adolescents à se questionner, se responsabiliser vis-à-vis de leur sommeil et adopter individuellement de bons comportements favorisant la prévention des risques.

Ce projet se base sur l’hypothèse qu’une mobilisation collective, pourrait encourager de réelles modifications durables de comportements de la part des adolescents. Un challenge collectif « 3 semaines pour mieux dormir » sera développé. Il consistera à mettre en place un programme d’éducation au sommeil en classe de SVT et à s’engager dans la réalisation de défis incitant la mise en place de comportements favorables au sommeil proposés en ligne sur un site dédié à ce projet.

Eveiller les adolescents aux bienfaits du sommeil

Le challenge consistera en une succession de défis à relever par les adolescents pendant 3 semaines. Ce challenge sera hébergé sur un site internet qui permettra aux adolescents de remplir quotidiennement un agenda concernant leurs horaires de coucher, de lever, leur temps de sommeil, la qualité de leur réveil, leur forme dans la journée. Lors de leur connexion, il leur sera proposé régulièrement de relever des défis leur permettant  :

  1.  de mettre en place un comportement favorisant un bon sommeil (par exemple, j’éteins mon téléphone portable la nuit, je me lève et me couche à horaires fixes le WE, je réalise des exercices de relaxation au coucher, je stoppe l’utilisation des écrans à partir de 21h) et,
  2. d’acquérir de nouvelles connaissances concernant le sommeil, puisque chaque défi sera accompagné d’une explication visant à faire prendre conscience de l’impact du comportement ciblé sur le sommeil et les adolescents devront répondre à des quiz. 

Un protocole expérimental

Plusieurs centaines d’élèves seront impliquées dans ce projet, sous la houlette de l’Education Nationale. Les concepts et les résultats seront validés grâce à un protocole expérimental utilisant des questionnaires et des mesures du sommeil et des attitudes des adolescents.

L’ambition de ce projet sera, après validation, de déployer à large échelle ce dispositif.

Dispositif déjà réalisé par l’équipe à destination des jeunes enfants


Code du projet

3 semaines pour mieux dormir

Organismes de recherche et partenaires

Principaux intervenants

Stéphanie MAZZA (HESPER)

Elise LAVOUE / Audrey SEMA (LIRIS)

Amandine REY / Karine SPIEGEL (CRNL)



Date de début / Durée

24 mois / Novembre 2020