1. Accueil
  2. Actualités
  3. Actualités

Tout un programme pour préserver les seniors des chutes accidentelles

Les projets issus de l'Appel à Manifestation d'Intérêt de l'année 2022 prennent leur envol

personnes âgées assises

Les chutes sont la cause principale d'accidents et de mortalité des personnes âgées. Les seniors de plus de 65 ans subissent plus de 2 millions de chutes chaque année à l’origine de 10 000 décès. 

Lorsqu'elles ne sont pas mortelles, ces chutes provoquent de grandes perturbations dans la vie de nos séniors ainsi que des coûts colossaux pour la société (plus de 2 milliards d'euros par an). 

C'est pourquoi la Fondation Maif s'est intéressé à ce sujet majeur au travers de son Appel à Manifestation d'Intérêt 2022. Les trois projets sélectionnés débutent leurs travaux. 


Les causes des chutes des personnes âgées sont multi-factorielles : diminution des capacités physiques et/ou cognitives, mauvaise adaptation des lieux de vie, obstacle imprévu, etc. 

De nombreux moyens de prévention existent ainsi que de nombreuses structures d'accueil et de réadaptation. Néanmoins, pour que cette prévention soit efficace, il faut qu'elle soit réalisée en amont, ce qui implique des prises de conscience de la personne âgée, de son entourage familial ou médical. 

Pour que les solutions soient à la hauteur du problème, le gouvernement a lancé un plan antichute pluriannuel avec 5 axes majeurs d'intervention. Un plan qui a inspiré les partenaires des consortiums qui ont répondu l'AMI 2022 et que nous présentons rapidement ci-dessous.

CAPAIDANTS : une plate-forme de ressources pour aider les aidants 

Les aidants familiaux et les aidants professionnels des personnes âgées sont les premières sentinelles de la gestion des risques à domicile. Or, face à la réalité quotidienne de l’aide, ils se trouvent bien souvent démunis. Le projet CAPAIDANT proposer de créer une plate-forme digitale de ressources pédagogiques et un soutien de proximité au plus près des besoins et du quotidien des personnes âgées et de leurs aidants proches et professionnels. 

PREVICHUTE : identifier les facteurs de chutes 

Le projet va construire une base de données descriptives des personnes à partir de multiples sources d’observation : domicile, résidence spécialisée, lieux de soins, etc. pour les mettre en lien avec des données de sinistralité. Au-delà de simples questionnaires ou enquêtes, le projet PREVICHUTE recueillera également des données médicales et des données issues de tests physiologiques et cognitifs. Des algorithmes tenteront ensuite de qualifier le risque de chute chez des les jeunes séniors (55-65 ans).

PECHUS : aller à la rencontre des séniors 

Le projet PECHUS a comme objectif de créer un atelier mobile expérimental de repérage et d’orientation permettant de se rendre là où sont les seniors : résidences seniors, foyers de vie, associations, mais aussi grandes surfaces, enseignes commerciales et déserts médicaux, …, lieux ayant une forte incidence de la population cible afin de se rapprocher des publics qui restent à l’écart des démarches classiques de prévention en santé. Il leur sera alors proposé des tests de mobilité et des actions de prévention. 


La Fondation Maif a déjà financé deux projets mettant en oeuvre des moyens techniques de dépistage et d'anticipation des chutes : 



A voir aussi