VOIESUR : Connaître les statistiques de l’accidentologie permet de mieux faire face aux risques routiers.

Dans le cadre du programme Transports Terrestres Durables 2011, de l'appel à projets de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), le CEESAR et trois autres partenaires (LAB, CETE Normandie Centre et IFSTTAR) ont soumis le projet "VOIESUR - Véhicule Occupant Infrastructure Etudes de la Sécurité des Usagers de la Route". 

voiesur2.jpg

VOIESUR regroupe 9 études spécifiques via le codage exhaustif des procès-verbaux établis en 2011 et permet d’approfondir de façon significative la connaissance de certaines catégories d’usagers de la route vulnérables, tels les piétons, les enfants, les seniors et les 2 roues. Des états des lieux similaires ont été constitués pour les années 1990 et 2000.

Des constats accablants

L’étude révèle que 52% des tués sont des usagers de véhicules particuliers, 24% sont des usagers de deux-roues motorisés et 13% des tués sont des piétons. Les accidents impliquant les véhicules particuliers en choc frontal sur les routes départementales hors agglomération en journée sont les plus meurtriers et concernent les 26 – 50 ans. En ce qui concerne les deux-roues motorisés les accidents les plus meurtriers sont des collisions frontales avec des véhicules particuliers hors agglomération en journée. Autre chiffre accablant issu de cette étude, près de 95% des occupants de véhicules particuliers éjectés lors d’un retournement du véhicule auraient pu être sauvés s’ils avaient portés une ceinture de sécurité au moment de l’accident.

Socle pour la création de base de données et des thèmes de recherche

Le recueil de ces informations sert de socle pour le redressement de la base de données accidentologiques nationale, et les perspectives d’utilisation de ces données sont nombreuses. Les conclusions complémentaires de l'étude apportent des explications sur l'évolution des accidents et l'efficacité des systèmes de sécurité mis en place au cours des dix dernières années et proposent des thèmes de recherche vers lesquels la sécurité routière peut s'orienter. Par exemple, une étude pour UTAC qui propose des scénarios types pour les systèmes de freinage automatique sur piétons.

114854893-Image-Source_iStock3.jpg

Code du projet

VOIESUR

Organismes de recherche et partenaires

CEESAR -  département Epidémologique et Sciences des Accidents

Partenaires associés
le LAB
L'IFSTTAR/UMRESTTE
le Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement Normandie Centre

Principaux intervenants

Responsable du projet : Vuthy Phan, responsable du département Epidémologique et Sciences des Accidents du CEESAR

Date de début / Durée

2011

A voir aussi